l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 13:35





> CHRONOLOGIE DÉTAILLÉE



Prologue d'un fiasco


Tout commence en mai 1992, lorsque Michael Jackson tombe en panne au volant de sa voiture dans une rue de Los Angeles. Complètement pris au dépourvu face à ce qui lui arrive, il décide de se rendre à pieds dans un garage non loin de là. L'employé de ce garage se trouve être un certain Dave Schwartz. Abasourdi de voir que le Roi de la Pop vient d'atterrir chez lui, il prévient immédiatement sa femme, qui accourt peu de temps après, accompagnée de ses deux enfants d'un précédent mariage.

L'un deux, Jordie Chandler, est un grand fan de Michael et il lui raconte qu'il lui avait envoyé un dessin lors de son spectaculaire accident durant le tournage d'une pub de Pepsi en 1984. Pris de sympathie, Michael Jackson décide alors de donner son numéro de téléphone personnel au jeune garçon.

A la suite de cet événement, Michael retourne chez lui avec sa voiture réparée.

Il se passera de longues semaines avant que la famille et Michael Jackson ne reprennent contact. Pour Jordie Chandler il était évident que la star planétaire l'avait oublié quand, un jour, le téléphone sonne. A l'autre bout du fil, c'est Michael Jackson. Jordie et sa mère n'en reviennent pas : il les invite à venir dans son ranch de Neverland…

Au fil des mois, Jordie, sa mère et sa petite sœur deviennent des visiteurs assidus de Neverland. Le chanteur se sent manifestement revivre aux côtés de Jordie ; il est heureux, plein de vie. Les cadeaux qu'il achète alors aux deux jeunes enfants sont légions : jouets, jeux vidéo, montres,…

En 1992, il est connu de tous que Michael est très proche du monde de l'enfance. On le voit régulièrement visiter des orphelinats durant ses tournées mondiales, inviter des enfants défavorisés dans son ranch de Neverland, ou encore donner des millions de dollars à des œuvres de charité. Cette situation ne trouble donc absolument pas la famille de Jordie, bien au contraire. Ils profitent allégrement du bon temps qu'ils peuvent passer à Neverland, et des cadeaux que Michael consent à leur offrir.

Lorsqu'il est de retour chez lui, Jordie s'empresse de décrocher le téléphone pour raconter à son père biologique, l'aventure incroyable qu'il est en train de vivre. Ce dernier se nomme Evan Chandler, et il l'écoute alors avec attention. Comme on le verra par la suite, le père du jeune garçon est en définitive un personnage assez atypique, mais à ce moment là de l'histoire, son véritable caractère semble éteint devant les propos merveilleux de Jordie. Né à New York, Evan Chandler est devenu avec le temps un prestigieux dentiste de Berverly Hills. Toutefois, malgré son succès dans le milieu, il n'a jamais voulu être dentiste; il aspire depuis toujours à vivre du métier de scénariste cinématographique. Apprenant que son fils est devenu ami avec Michael Jackson, il s'en réjouira. Par la suite, il ne fera d'ailleurs que s'en vanter auprès de ses amis et associés. Depuis son divorce, il ne s'est jamais vraiment préoccupé de ses enfants ni de leur mère, mais ce nouvel événement va le faire changer d'attitude… Michael Jackson… Son fils connaît Michael Jackson… Un événement comme celui-là, ça ne se rate pas…

En Juin 1992, le Dangerous Tour commence. Pour Michael Jackson, il est alors temps de quitter les Etats-Unis et le ranch de Neverland. La tournée mondiale qu'il entreprend est l'une des plus audacieuse jamais organisée, elle doit battre les records faramineux du Bad Tour. Laissant son monde imaginaire de côté, il s'envole pour l'Allemagne ; le premier show de la tournée doit être donné à Munich. Devant plus de 75 000 personnes, le Roi de la Pop enflammera le stade comme jamais. La tournée préparée de longue date s'annonce sur les chapeaux de roue…

Malgré cela, Michael prend tout de même le temps de téléphoner à Jordie. Il ne se passe pas une semaine sans qu'il lui donne de nouvelles. Durant sa tournée, Michael est entouré d'enfants (Brett Barnes, Prince Albert von Thurn,…) mais ses pensées semblent être exclusivement tournées vers Jordie. Il arrive quelques fois qu'ils passent des nuits au téléphone. Jordie se rappellera plus tard certaines choses que Michael lui disait : " Tu sais, le Dangerous Tour que j'entreprends en ce moment c'est pour ma fondation Heal The World, pour récolter des fonds. Il faut aider les enfants du monde. Ils sont notre unique espoir ". A l'autre bout du fil, le jeune Jordie écoute son idole, fasciné…



Une relation durable se noue


Lorsque Michael revient enfin à Neverland le 31 Décembre 1992, il se rend compte que son amie Elisabeth Taylor a entièrement décoré son ranch pour lui faire une surprise. Michael n'en revient pas. En tant qu'ancien témoin de Jehovah, jamais il n'avait fêté Noël, et cette attention lui va droit au cœur. Abasourdi, il téléphone immédiatement à Jordie : " Tu devrais voir ça, c'est merveilleux ! J'aimerais tellement que tu sois là… Ca serait le paradis…"

En Janvier 1993, Michael est très occupé dans la promotion de son album Dangerous. Personne n'est convié à Neverland. Dans son agenda il y a :
- la cérémonie des NAACP [Nationnal Association for the Advancement of Colored People]
- la cérémonie d'investiture du Président américain Bill Clinton
- la cérémonie des American Music Awards
- et enfin le show du SuperBowl

Au mois de Février, l'interview qu'il donne à la journaliste Oprah Winfrey fait le tour du Monde. C'est l'événement télévisuel de l'année aux Etats-Unis. Les retombées médiatiques seront phénoménales pour Michael et son album Dangerous. Le lendemain, il s'empresse alors de téléphoner à Jordie. Il l'invite, lui et sa demi-sœur Lily à venir à Neverland pour le week-end. June accepte l'invitation. La mère et les deux enfants arrivent au ranch de Michael le vendredi après-midi. Voir de nouveau la demeure du Roi de la Pop après tout ce temps les emplit de joie. Apercevoir les milliers d'hectares du ranch, les animaux, les manèges, le chimpanzé Bubbles, les dizaines de domestiques à leur service… Ils ont l'impression d'être replongés dans un rêve…

Le samedi, Michael emmène la famille dans un gigantesque magasin de jouets qu'il a fait fermer pour l'occasion. " Vous pouvez prendre tout ce que vous voulez ", indique-t-il alors à Jordie et Lilly qui n'en reviennent pas. June sourira tendrement à Michael. Ce dernier est comblé. Le soir, ils s'amuseront tous les quatre dans les manèges de Neverland, à manger des glaces et du pop-corn. Installés dans une nacelle de la grande roue, Michael attendra que cette dernière se stabilise lorsqu'ils sont tout en haut, pour leur déclarer :
- Vous savez combien de temps je reste ici tout seul ? Des heures entières… Seul à regarder le paysage… Vous savez, tout ce que vous voyez à vos pieds m'appartient. J'ai tout, mais pourtant je n'ai rien…
- Mais si, tu nous as nous, déclare alors Jordie assis à ses côtés (sa mère et sa demi-sœur s'étant assis en face).
Michael sourit :
- Oui… Ma nouvelle petite famille… La seule chose importante dans la vie, c'est d'avoir à vos côtés des gens qui vous comprennent, qui vous aiment. Des gens qui vous font confiance et qui resteront toujours avec vous quoi qu'il arrive.

Le dimanche venu, June, Lilly et June quittent Neverland pour retourner chez eux, à Los Angeles. Jamais ils n'oublieront ce fantastique week-end.


Dernière édition par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 15:31, édité 2 fois
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 13:47

Premières tensions


"Michael est une personne triste, vraiment triste. Il a eu une vie difficile. Il a toujours été seul, aussi loin que je me souvienne. Ce qui attire Michael dans Jordie, c'est son humour. Dès que quelqu'un le fait rire, vous pouvez être sûr que c'est quelqu'un qu'il voudra toujours à ses côtés. Quand il en a envie, Jordie n'hésite pas à se moquer de Michael, et ce dernier adore ça. Il aime sa façon naturelle de parler, de lui dire les choses. A ses côtés, il peut être lui, tout simplement " - Paroles d'un ancien associé de Michael Jackson pendant plus de 20 ans.

Cette relation qui est en train de se nouer ressemble à s'y méprendre à deux copains en parfaite harmonie. Seulement, Jordie Chandler a alors 13 ans, et Michael 34 ans…

Un jour, Michael décide d'inviter Jordie et sa famille dans sa " cachette secrète ", un appartement situé sur le Wilshite Boulevard à Westwood. Dans la limousine qui les y emmène, Jordie lui demande:
- Il y a aussi un parc d'attraction là-bas ?
- Tu es fou, lui répond Michael en rigolant. C'est seulement un endroit tranquille où je vais lorsque je n'ai pas envie que des gens me trouvent. Dés qu'un paparazzi tombe dessus, je suis obligé de changer d'endroit. Je n'ai pas le choix.
- Mais pourquoi ?
- Pourquoi ? Parce que si un homme sait où je vis, la terre entière le sait également dès le lendemain. Voilà pourquoi…
- Mais alors combien de cachettes tu as ?
- Des centaines…

Arrivé dans l'appartement privé de Michael, Jordie, Lilly et June passeront d'agréables moments à jouer, écouter de la musique, et discuter.


Le 9 Mars, Michael Jackson apparaît de nouveau sur le devant de la scène, puisqu'il participe aux Soul Train Award où il interprète notamment "Remember the time". Cependant, il n'en oubliera pas pour autant sa "nouvelle petite famille", puisque peu de temps après ils les invite tous à venir avec lui à Las Vegas. Pour l'occasion il a loué deux suites à 3000$ la nuit. L'une d'elle est réservée à June et Lilly, tandis que l'autre doit accueillir Michael et Jordie.



La nuit de leur arrivée, exténuées par leurs balades dans les casinos, magasins et spectacles de Las Vegas, June et Lilly décident d'aller se coucher. Michael et Jordie préfèrent eux regarder le film l'Exorciste à la télévision. Trois heures plus tard, alors que la nuit est bien avancée et que Jordie est apeuré par le film, il demande (ou Michael lui suggère, suivant qui de lui ou de Michael raconte l'épisode) à rester dans la chambre. Michael accepte ; le lit est bien assez grand. S'installant à ses côtés, ils passent alors la nuit allongés chacun à une extrémité du matelas, Michael Jackson en pyjama et Jordie en T-Shirt et en pantalon.

Le lendemain, lorsque June viendra chercher son fils dans sa chambre, elle sera surprise de ne pas le trouver. Alors qu'elle s'approche de la chambre de Michael, se demandant où peut bien être son fils, elle tombe sur Jordie en train de s'étirer.
- Qu'est-ce qui se passe ? Où étais-tu ? demande-t-elle.
- Oh, j'ai dormi avec Michael, répond le garçon (suivant une de ses dépositions)
- Quoi ?! s'exclame June. Non mais qu'est-ce qui se passe ? Tu ne dois pas faire ça, continue-t-elle en le grondant. Ca ne se fait pas. Ne refais plus jamais ça !
- Bah pourquoi ?
- Parce que. Ca ne se fait pas. Promet moi que tu ne le referas plus Jordie.
- Mais maman…
- Mais rien, l'interrompt-elle. Promet le moi, c'est tout.
- Je te le promet, réponds alors Jordie, déçu.

Dans la journée, Jordie dira à Michael les remontrances que lui a faites sa mère. Cette fois, c'est au tour de Michael Jackson d'être en colère. Il ne comprend pas pourquoi June lui interdit de dormir avec lui. N'a-t-elle pas confiance en lui ? Désappointé, il décide d'avoir un entretien avec sa mère (comme le confirmera cette dernière par la suite) :
- Jordie et moi partageons une amitié innocente. Pourquoi lui avoir dit qu'il ne pouvait plus dormir avec moi ?
- Parce que ce n'est pas approprié, lui répond June. Et je ne veux pas qu'il arrive quelque chose à mon fils…
- Mais je ne suis pas comme ça ! Comment penser que je pourrais lui faire du mal ? Nous partageons une amitié tellement belle, tellement sincère…
Michael exposera alors à June sa théorie sur le "conditionnement". Selon lui, un enfant est pur et innocent jusqu'à ce qu'il soit corrompu par les adultes. Il attrape ensuite la manie de mentir, de juger. Il devient cynique. Il lui explique qu'il voudrait tellement que Jordie reste pur pour toujours, qu'il ne soit pas entraîné dans le monde pourri des adultes. Et il se met à pleurer… A ce moment, June ne sait plus quoi répondre… Sa théorie, bien qu'idéaliste et naïve la laisse sans voix. Après réflexion, elle s'excuse donc simplement d'avoir eu de mauvaises pensées à son égard.
- Tu dois me faire confiance, continue Michael.

Le lendemain matin, en guise de remerciement, Michael achète un bracelet Cartier à June. Affublé d'un diamant et d'un rubis, il coûte plus de 12 000 $.
- C'est pour te remercier de me faire confiance, lui confiera-t-il. Et aussi parce que je t'aime.






avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 14:01

Réconciliation et attachements


Après leur escapade à Las Vegas, la famille de Jordie quitte de nouveau Michael. Cependant, ils continueront à se téléphoner régulièrement, le jeune garçon poursuivant sa vie et le Roi de la Pop la promotion de son album.

Pourquoi une star planétaire insiste pour maintenir des liens si forts avec cette famille et avec Jordie en particulier ? A ce moment de l'histoire, personne ne semble avoir la réponse. Dans le camp Jackson, cela fait des années que l'on voit Michael avec des enfants, s'attachant par égards à certains, mais jamais on ne l'a vu avoir une conduite inappropriée avec eux, alors on ne se questionne pas davantage. Après tout, cela fait parti du personnage, de son monde. Il y a rarement de génie sans folie, de star sans zone d'ombre. Michael Jackson, c'est aussi cela. En plus de révolutionner le monde de la musique, de remplir des stades entiers, de vendre plus de disques que n'importe qui, de rencontrer les plus grands chefs d'Etats du monde, c'est un homme à part, un homme qui a manifestement refusé de grandir pour rester plongé dans un univers d'enfants…

Le Vendredi 2 Avril 1993, June, Lilly et Jordie retournent de nouveau à Neverland. Le jeune garçon est enchanté. Il va enfin revoir Michael.

Arrivé dans la maison, ils remarquent que des statues de gardes indiens ont été postées à l'entrée de la chambre de Michael. "C'est pour effrayer les fantômes" leur répondra ce dernier. Les invitant dans sa chambre, le Roi de la Pop leur montrera ensuite son gigantesque lit et le trône en or qu'il s'est acheté peu de temps auparavant. La nuit venue, Lilly et sa mère dormiront dans une des innombrables chambres du ranch. Michael et Jordie dormiront, eux, dans leur suite royale…

Les cinq jours qui suivront, June marchera souvent seule dans les jardins de Neverland, s'interrogeant si elle fait bien d'agir ainsi. D'un côté elle a confiance en Michael et ne croit pas qu'il se comporte mal avec son fils, mais de l'autre elle se demande si elle fait bien de les laisser ainsi. Depuis que son ex-mari est parti, Jordie n'a jamais eu de présence masculine qui faisait vraiment attention à lui, comme cela est le cas avec Michael. Alors pourquoi pas… Pourquoi ne pas le laisser avec lui… Ils s'entendent si bien… Jordie a l'air tellement épanoui…

Les vacances à Neverland terminées, June et ses enfants repartiront de nouveau à Los Angeles.


Quelques jours plus tard, Michael téléphone chez eux. Jordie répond en premier. Heureux de voir que son ami pense toujours à lui, il passe un long moment à discuter. Epiant la conversation de son fils, June n'aime cependant pas sa façon de parler. Il répond toujours par des "oui", des "non", ou des "peut-être". Elle a l'impression que c'est comme un code entre eux, comme deux gamins qui veulent se parler sans que leurs parent comprennent ce qu'ils sont en train de dire. Agacée, elle prend alors le combiné. A l'autre bout, Michael est surpris d'entendre la mère de Jordie. Elle lui répète que sa relation avec son fils la préoccupe. Michael se braque. "N'avons-nous pas déjà assez parlé de ça ? Vous m'aviez dit que vous me faisiez confiance". Devant la contrariété de June, il lui propose alors de venir le retrouver dans son appartement secret du WestWood. "Nous pourrons parler de ça à tête reposée".

Arrivée là-bas seule, June trouve Michael en pyjamas. Elle lui répète alors qu'elle n'est pas à l'aise. Une fois encore, ce dernier devient triste. Il a tellement été incompris par la passé, les gens l'ont tellement mal jugé, lui dit-il. N'a-t-il pas toujours pris soin d'elle et de sa famille ? N'a-t-il pas toujours été généreux ? June ne peut qu'acquiescer. "Je ne suis pas comme ça. Tu devrais le savoir, June. Je ne suis pas comme ça… . Décidément très seul et très abattu, Michael ne veut rester incompris, ni même demeurer dans son appartement sans compagnie. June accepte donc de l'héberger chez elle pour la nuit. Montant dans la voiture de June, Michael est toujours en pyjamas. Personne ne lui a dit de se changer, alors il ne s'est pas changé… A ce moment précis, comme elle le répétera lors de ses dépositions, June a véritablement l'impression d'être avec un enfant…

Une fois arrivée, June suggère que Michael dorme dans la chambre d'amis. Toutefois, testant peut-être si elle a réellement confiance en lui, Michael demande à dormir dans le lit de Jordie… Avec Jordie…

Quinze jours après avoir passé son premier week-end chez Jordie, Michael doit quitter la côte ouest américaine pour Philadelphie. Pour lui, c'est un déchirement. Dans ses futures dépositions, Lilly racontera : " Michael avait énormément de peine. Il nous répétait sans cesse que nous allions terriblement lui manquer. Il disait que nous étions à présent sa famille, sa vraie famille, qu'il nous aimait plus que tout ". Les adieux à l'aéroport sont emplis de larmes, mais tous les quatre se promettent de se revoir très bientôt. Dans les faits, Michael Jackson doit s'absenter seulement un peu plus d'une semaine, mais les relations qui ont été nouées entre eux sont devenues tellement intenses, tellement passionnelles, que cette séparation momentanée revêt soudain des allures de mélodrame…


Le père biologique de Jordie entre en scène


Le Roi de la Pop parti, c'est l'occasion pour la famille de Jordie de reprendre le cours normal de sa vie. Quelques jours après son départ, June téléphone à Evan Chandler, son ex-mari. Ce dernier est bien entendu au courant des relations que le Roi de la Pop a nouées au fil du temps avec son ex-femme et ses enfants (il ne s'est d'ailleurs par privé pour s'en vanter auprès de ses proches), mais lorsque June va lui apprendre à quel point Jordie est devenu proche de Michael Jackson, Evan va commencer à changer d'attitude…

- Tu sais Evan, lui confiera June, Michael a énormément d'influence sur Jordie. Il a réussi à prendre la place que tu as lâchement laissé lorsque tu es parti. Avec lui, il se sent bien.
- C'est de la connerie, lui répondra Evan, et tu le sais très bien. Je suis son père et personne ne pourra jamais remplacer cela. Et le fait qu'ils puissent dormir ensemble… Dans le même lit… Je ne peux accepter ça….
- Je sais, c'est ce que je pensais moi au début, mais tu devrais voir à quel point Michael est attentionné et gentil avec nous…
- Ca aussi c'est encore de la connerie ! On n'a pas idée de dormir avec un enfant, encore moins avec mon fils ! Ce n'est pas bien… Pas bien du tout… Et compte sur moi pour faire en sorte que ça ne se reproduise plus !
- Ce n'est plus tes affaires Evan. Ce n'est pas à toi de me dire comment élever mon fils. J'ai déjà parlé de tout ça avec Michael et tout est arrangé. J'ai confiance en lui.

Malgré la conversation téléphonique, Evan Chandler n'en reste pas là. Plusieurs jours après, il parle avec des amis de la relation ambiguë que le Roi de la Pop entretien avec son fils, et ils sont d'accords pour dire que ce n'est pas approprié… L'une des patientes d'Evan Chandler à son cabinet de dentiste, est une amie du docteur Arnold Klein, le docteur personnel de Michael Jackson. Pour apaiser les craintes d'Evan, elle lui propose donc de l'appeler pour lui parler de tout cela. Une fois contacté, le docteur Klein lui affirmera qu'il n'y a aucun doute à avoir, que Michael Jackson est hétérosexuel, et que jamais il ne ferait du mal à un enfant : "C'est l'homme le plus tendre que je connaisse, et je pense que vous feriez une erreur en le séparant de Jordie". En dépit de l'assurance du docteur Klein, Evan Chandler demeure suspicieux. Il décide de contacter un autre ami à lui, le docteur Mark Torbiner. Pour ce dernier, il faut qu'Evan fasse quelque chose : "Attends Evan… Qu'est-ce que tu me racontes là… Tu te rends compte… Mais c'est super bizarre… Sois réaliste… Dans le vrai monde, une relation pareille c'est fou !"

Le dimanche 18 Avril 1993, Michael Jackson est de retour à Neverland. A peine arrivé, il contacte June pour l'inviter de nouveau, elle et ses enfants. Le 22 Avril, ils partiront tous en avion pour la Floride, afin de visiter le parc d'attraction DisneyWorld. De retour à Neverland, Michael demandera s'ils peuvent encore rester quelques jours ici. June acceptera. Jordie et Michael dormiront alors de nouveau dans le même lit.

Au mois de Mai, Michael invite cette fois June et ses enfants à venir avec lui à Monaco. Le Roi de la Pop doit participer à la cérémonie des World Music Award, et il insiste pour que sa "nouvelle famille" puisse y venir avec lui. Il ne veut plus être séparé d'eux. Le jour du départ, Evan Chandler décide de rendre visite à son fils avant qu'il ne parte. Les retrouvailles entre le père et Jordie seront glaciales. Avant de monter dans la limousine qui doit les amener à l'aéroport pour rejoindre Michael, le jeune garçon n'adressera qu'un mince regard à son père. Dans son esprit, ce dernier pense vraiment qu'il est en train de le perdre…


A Monaco, le Roi de la Pop sera beaucoup photographié avec June, Lilly et Jordie. Dans toute la presse, sa "nouvelle famille" fera sensation. Pour le tabloïd The National Enquirer, il ne fait plus aucun doute que Michael a décidé d'adopter June et ses enfants. A la vue de cet article, Evan Chandler sera très énervé. Il décide de téléphoner à Dave Schwartz, l'actuel mari de June, pour lui faire part de son mécontentement sur la relation que Michael entretien avec eux. Alors que Dave Schwartz ne voyait rien de mal dans la relation que sa femme entretenait avec la Star, son point de vue a radicalement changé suite à la lecture de cet article. Comme Evan, il est mal à l'aise et jaloux de cette situation. Ils se mettent donc d'accord pour demander à June d'interrompre complètement ses relations avec Michael Jackson dès son retour.


Revenu de Monaco, Michael ramène June et ses enfants chez eux. Pour le remercier, June lui propose alors de rester là pour le week-end. Ce dernier accepte. Averti de cela, Evan Chandler décide de venir rendre une visite surprise au Roi de la Pop…

Lorsqu'il rentre précipitamment dans la chambre de Jordie, il le trouve en train de jouer avec Michael. Surpris par l'apparition, Michael arrête immédiatement de jouer, et s'avance dans un coin de la pièce.
- Regarde moi tout ce bordel, commencera Evan. Ca ne t'arrive jamais de ranger ta chambre ?
Jordie ne répondra rien. Michael se contentera lui d'un : "Bonjour Monsieur Chandler".
Par la suite, la journée se poursuivra normalement. Après coup, et comme il le dira dans ses futures dépositions, Evan Chandler ne trouvera pas Michael Jackson étrange : " Il était en fait gentil, très affectueux, et il n'avait aucun comportement déplacé vis-à-vis de Jordie, ni-même de Wikki que j'avais amené avec moi (un petit garçon de 5 ans qu'Evan a eu de son nouveau mariage) ".

Les jugements de Dave Schwartz et Evan Chandler auraient-ils changés à présent qu'ils ont pu côtoyer l'homme tant soupçonné ?

Plusieurs jours plus tard, Michael Jackson a assez confiance en Evan pour l'inviter dans son appartement caché. Pour l'occasion, il lui propose d'amener Wikki. Une fois arrivé, le petit garçon se verra offrir des dizaines de jouets, et Evan Chandler une montre Cartier. Durant la journée, Michael finira par demander s'il peut emmener Jordie avec lui pour la deuxième partie du Dangerous Tour qui doit débuter le 24 Août 1993 à Bangkok. Selon lui, cela serait une très bonne occasion pour Jordie de découvrir le monde ; il doit en effet passer par Taiwan, le Japon, la Russie, la Turquie, le Mexique ou encore l'Israël. Evan est aux premiers abords assez surpris de la demande. Le Roi de la Pop tient à emmener son fils sur chacune des dates de sa tournée, dans tous les pays qu'il traversera... Pourquoi un tel engouement ? Pourquoi une telle envie de voir Jordie partout avec lui ? Avant de répondre à la proposition, il demande alors à Michael Jackson :
- En définitive… J'aimerais savoir… Quelle est exactement la nature de ta relation avec Jordie ?
- Et bien… Je ne sais pas trop quoi répondre, balbutie ce dernier. A part que c'est… Comment dire…
Il cherchera un long moment les mots, avant de finalement répondre :
- C'est cosmique.
Evan Chandler est plutôt désappointé par la réponse.
- Comment ça c'est cosmique ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Attends… T'as des rapports sexuels avec mon fils ? C'est ça que t'essayes de me dire ?
Michael est terriblement choqué par la soudaine réplique. Il n'arrive pas à croire ce qu'il vient d'entendre :
- Mon Dieu… Je n'arrive pas à croire que tu puisses me poser une telle question…
Evan se sent gêné à son tour. Il se surprend lui-même d'avoir pu engager de tels propos. Est-ce véritablement ce qu'il a dans l'esprit ? Est-ce véritablement les doutes qui le parcourent ?
Les deux hommes ne se diront plus rien pendant plusieurs minutes. Au bout d'un moment, Evan reprendra tout de même :
- Je ne veux pas que mon fils soit malheureux. Il est attaché à toi. Et si tu venais par le laisser tomber, que se passerait-il ?
- Que je laisse tomber Jordie ? Mais c'est impensable. Ca n'arrivera jamais. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi loyal envers moi.
Les deux jeunes garçons arrivant dans la pièce, la conversation s'arrêtera là.
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 14:09

Evan Chandler et Michael Jackson deviennent amis


Dans les jours qui suivront, la relation entre Evan et Michael évoluera dans le bon sens. Evan ne parvient pas à comprendre toutes les facettes de la personnalité complexe du Roi de la Pop, mais il ne le voit pas comme un danger pour son fils. Au fil des semaines, il le rencontrera plusieurs fois, et jamais il ne le verra mal se conduire avec Jordie ou Wikki.

Le 22 Mai, Evan invite Michael à l'anniversaire de Wiki. Très content de l'invitation, ce dernier arrive alors avec les bras plein de cadeaux. Pendant toute la fête, Michael ne restera qu'avec les enfants. Tandis que les adultes le regarderont jouer aux pistolets à eau, à la corde à sauter ou au toboggan, ils se demanderont si c'est bien le Roi de la Pop qu'ils ont en face d'eux. " Si à ce moment là on m'avait dit que j'avais devant moi un imposteur, confiera plus tard Evan, je l'aurais cru sans problème ". Comment cet homme si riche, si connu, si puissant, pouvait être là, habillé d'un simple jean et d'un vieux tee-shirt, en train de jouer dans le jardin ? Comment cette star qui avait rencontré autant de chefs d'état pouvait demeurer ainsi ?

Une semaine après la fête d'anniversaire, Dave Schwartz, Evan Chandler, et Michael Jackson reparleront ensemble de l'article du National Enquirer. Ils admettront que le tabloïd en avait fait trop, que Michael n'avait jamais eu l'intention de leur voler June, Lilly et Jordie. Après tout, les journaux ont depuis tant d'années raconté tellement de mensonges sur le Roi de la Pop… Ils décident donc de prendre de nouvelles résolutions, d'oublier cette histoire, et de devenir amis.



Amitié de courte durée


Malgré la confiance qu'il a décidé d'accorder à Michael, Evan a du mal à voir son fils s'émanciper de lui. Il est inquiet de le voir aussi souvent avec Michael, inquiet de le voir tout le temps rire et jouer avec lui, inquiet de le voir s'habiller comme lui avec un chapeau noir et des lunettes de soleil… Il sent qu'il est en train de le perdre… Définitivement et simplement…

Son sentiment d'impuissance grandira encore plus lorsque June lui annoncera en Juin 1993, que leur fils ne souhaite pas aller à la fête de son école, mais plutôt passer la soirée avec Michael. Pour sa mère, il n'en est alors pas question. Elle sent en effet depuis de nombreux mois que son fils devient associable, qu'il perd ses amis, qu'il s'immerge chaque jour davantage dans le monde magique du Roi de la Pop, et tout cela l'inquiète.
- C'est important que tu y ailles, lui confira June un soir dans sa chambre. C'est ta vie, tes amis, ton avenir.
- Mais je m'ennuie avec eux, lui répondra Jordie. Je veux être avec Michael. Les autres ne comprennent rien. Michael, lui, me comprend !
- Mais pourquoi parles-tu comme ça ? Ca t'a toujours plu avant d'aller aux fêtes de tes amis.
- Et bien plus maintenant ! Ils sont corrompus, comme les adultes ! Je ne veux plus les voir !
A ces mots, June restera stoïque. Que répondre…
- Tu ferais mieux de téléphoner à ton père pour savoir ce qu'il pense de tout ça…

La réponse d'Evan au coup de fil de Jordie ne se fera pas attendre :
- Il est hors de question que tu n'ailles pas à cette soirée ! Je commence à en avoir assez que tu sois toujours fourré chez Michael Jackson ! Cette soirée c'est important, alors tu iras !
- T'as pas à me dire ce que je dois faire ! J'en ai marre ! Je fais ce que je veux !

Plus tard, lors de sa déposition, Evan Chandler confiera qu'à la suite de cette conversation avec son fils, il commença à penser que Michael Jackson devait être homosexuel et que son fils devait l'être également. Il ne voyait pas d'autre explication à une telle obsession…

Finalement, Jordie ne partit pas à la soirée de son école. Il passa la soirée avec Michael Jackson…

A partir de ce moment là, Evan Chandler se promet de reprendre son fils. Toute cette histoire a assez duré…

Le 7 Juin 1993, il décide de reprendre les choses en mains en contactant son avocat : il a l'intention de revoir les conditions de son divorce avec June et de récupérer Jordie. Auprès du juge, il fait part de sa demande de voir retirer la garde de Jordie à June. Il l'accuse de mal éduquer son fils et de lui laisser avoir un comportement anormal avec la personne de Michael Jackson. Il soupçonne ce dernier d'avoir sexuellement abusé de son fils. Il demande également à ce qu'un psychiatre puisse l'examiner.

Apprenant la nouvelle, June est effondrée. Michael, lui, est très en colère. Afin que les choses s'apaisent, Dave Schwartz propose de rencontrer Evan pour discuter de tout ça avec lui. La rencontre entre les deux hommes a lieu le 2 Juillet 1993 près d'un garage de location de voiture. Durant la conversation, Evan fait part de son intention de récupérer son fils et de faire cesser toute relation entre lui et Michael Jackson. Dave se met alors en porte à faux ; pour lui il n'a pas le droit de faire ça. Au final, l'entretien se termine mal, et les deux hommes repartent en campant sur leurs positions. Cette fois, l'amitié est belle est bien rompue.
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 14:23

Abus sexuel


Après de tels propos, June décide de prendre à son tour un avocat. Ce sera Michael Freeman. Chez Jordie, tout le monde est affolé, mais Michael ne semble bizarrement pas s'en rendre compte : "Vous savez, ce genre de menace m'arrive régulièrement. On cherche toujours à me faire du mal, mais j'ai des avocats pour ça. Ce n'est rien. Ne vous inquiétez pas…". Pour lui faire entendre raison, Dave Schwartz décide alors de lui faire écouter la cassette enregistrée de sa conversation téléphonique avec Evan Chandler. L'écoute terminée, le visage de Michael change radicalement." Il a l'air très en colère. Il veut me faire payer… Mais payer pour quoi ? Je n'ai rien fait…".

Le 9 Juillet 1993, June et Dave se rendent avec Michael chez Anthony Pellicano, un détective privé engagé par la Star. L'avocat de Michael, Bertam Fields est également là. Lorsque la cassette est de nouveau jouée, Bertam Fields est inquiet : "Ça m'a l'air mal parti… Ça ressemble bien à une extorsion de fonds…"

Le lendemain, Anthony Pellicano décide d'interroger Jordie Chandler en privé. Il a besoin de savoir exactement ce qu'il en est… Lors de cet entretien, comme il le confiera plus tard, il sera très direct. Il lui demandera entre autre : "As-tu déjà vu Michael nu ? As-tu déjà eu des rapports sexuels avec lui ?". Choqué par les questions, le jeune garçon répondra abasourdi à toutes les questions par : "Non… Bien sûr que non…". Après avoir parlé avec lui pendant plus d'une heure, Anthony Pellicano ressortira convaincu qu'aucune molestation n'a eu lieu.


Afin d'essayer de calmer les deux parties, June décide finalement d'envoyer Jordie chez son père pour quelques jours. Elle ne veut pas que ce dernier se sente lésé, ni qu'il continue à crier que son fils lui a été volé. Vu la situation, elle juge également opportun d'éloigner son fils de Michael Jackson, et d'arrêter pour le moment de l'envoyer à Neverland pour ne pas attiser la colère de son père. Jordie sera en désaccord total avec sa mère, mais devra se résigner à partir chez Evan pour quelques temps.

Le 2 Août 1993, Evan Chandler profite que son fils est chez lui, pour lui retirer une dent malade. Pendant l'opération, il décide de lui administrer par intraveineuse une dose d'Amytal, une drogue sensée être utilisée comme sérum de vérité. Mark Torbiner, un anesthésiste (qui a permis qu'Evan Chandler et Barry Rotham se rencontrent en 1991, lorsque ce dernier cherchait un dentiste) est présent dans la salle. Sous l'effet de la drogue, ce dernier affirmera alors plus tard que Jordie commencera à parler d'abus sexuel de la part de Michael Jackson…



L'Amytal a souvent été appelé "sérum de vérité", mais la plupart des médecins s'accordent à dire que sous l'emprise de cette drogue un patient est susceptible d'être facilement soumis à n'importe quelle suggestion. "Vous ne pouvez pas avoir confiance en cette drogue" affirme pour sa part le docteur Lewis Strong de l'hôpital psychiatrique de Los Angeles. "Par le passé, elle a déjà été utilisé dans le traitement de l'amnésie, mais bien souvent elle générait de faux souvenirs. Elle a donc été arrêtée".

Pourquoi donc Evan Chandler décide de l'administrer à son fils ? Que cherche-t-il ? La vérité ? Ou sa vérité ?


Dernière édition par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 15:14, édité 1 fois
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 14:29

Dernières rencontres avant que l'affaire n'éclate

Après avoir obtenu ce qui lui manquait pour poursuivre directement Michael Jackson et récupérer son fils, Evan demande à Anthony Pellicano de leur organiser un meeting. Ce dernier aura lieu le 4 Août 1993 au Westwood Marquis Hotel.

A l'heure dite, Evan entre dans la pièce accompagné de Jordie. Dés que le jeune garçon voit Michael, il court alors vers lui pour l'embrasser. "Tu m'as tellement manqué", lui dit Michael en lui caressant les cheveux. "Tu m'as manqué aussi", lui répond Jordie.

Dans la salle, seuls sont présents : Evan Chandler, Jordie Chandler, Michael Jackson, et Anthony Pellicano.

Avant de s'asseoir, Evan s'avance vers Michael et lui serre la main. A la table, Jordie et son père sont assis d'un côté, Michael et son détective de l'autre. Evan Chandler ne perd pas de temps, et commence :
- Je pense que Michael a eu un comportement inapproprié envers Jordie. En fait, je ne pense pas, j'en suis sûr.
- De quoi parle-t-il ? questionne Michael en regardant Jordie.
Evan sort alors de sa poche un document. C'est selon lui un rapport psychiatrique de l'état de son fils. Il le déplie, et lit le dernier paragraphe : "Le mineur est en danger. Des troubles du comportement laisse à penser qu'il aurait pu être abusé".
- Qu'est-ce que cela veut dire ? demande de nouveau Michael.
- Ca veut dire que ce docteur pense que tu as violé mon fils.
Michael reste silencieux.
- Toi et Jordie avez eu une relation sexuelle, n'est-ce pas ? reprend Evan en haussant la voix. Mais putain avoue-le ! Avoue que t'as violé mon fils ! Mais comment t'as pu faire ça… Réponds Michael! Comment as-tu pu faire ça?!
- Mais je t'ai déjà dit que je n'avais rien fait, répond Michael complètement décomposé. Comment peux-tu croire une chose pareille ? Et puis d'abord qui c'est ce docteur ? On ne le connaît même pas. Hein, continue-t-il en fixant Anthony Pellicano, on ne le connaît même pas ce docteur.
- Bien sûr que non on ne le connaît pas, répond Anthony très irrité. Maintenant cette conversation est terminée, lance-t-il à Evan. Tire toi d'ici !
- Attendez une minute, poursuit le père de Jordie qui entreprend alors de lire un autre paragraphe de son document. "Un homme de 34 ans dormant dans le même lit qu'un enfant de 14 ans est pervers et obscène". Tu entends Michael? Tu sais ce que ça veut dire ça?!
- J'ai dit que cette conversation était terminée ! insiste une nouvelle fois Anthony Pellicano. Non mais pour qui tu te prends sale ordure ?! Tu crois que tu peux venir ici et accuser Michael Jackson d'un crime?! C'est ça que tu crois ? Non mais putain pour qui tu te prends?!
- Et bien qu'il accepte de passer au détecteur de mensonge, continue Evan en pointant du doigt Michael. Qu'il vienne et qu'il passe le test !
- Putain, écoute moi bien sale merdeux, reprend Anthony. Michael Jackson n'a jamais violé ton fils et ne se soumettra jamais à un détecteur de mensonge.
- Ah ouais ?! Et pourquoi ?
- Pourquoi ? Mais parce que c'est une insulte ! Pour qui te prends-tu ?!
- Ok… Et bien d'accord, conclu Evan. La conversation est terminée. On se reverra donc au tribunal. Hein Michael ?!
Se levant, Evan emmène son fils vers la sortie.
- Ah oui… Une dernière chose, ajoute-t-il en pointant Michael. Je vais te ruiner. Je vais t'enfoncer plus bas que terre. Tu es fini tu m'entends ?!
Une fois sorti, Evan claque la porte derrière lui. Toujours assis, Michael est immobile, le regard complètement perdu.
- Oh mon Dieu, lâche-t-il à Anthony en pleurant. Oh mon Dieu…

Malgré la déclaration de guerre ouverte entre les deux parties, Evan Chandler et son avocat Barry Rothman organisent un nouveau rendez-vous avec Anthony Pellicano. Ce dernier se souvient : "Ils voulaient jouer carte sur table. C'était 20 millions de dollars sinon le scandale assuré". Bien qu'il doute que Michael puisse jamais verser un centime à Evan Chandler, il décide alors de faire passer la proposition à son client.

D'après Geraldine Hughes, la collaboratrice de Barry Rothman au moment des faits, à la suite de cet entretien secret, Evan Chandler écrit une lettre à son avocat dans laquelle il lui stipule la marche à suivre : "J'aimerais continuer à négocier avec Monsieur Pellicano. Toutefois, si les négociations échouent, j'aimerais que vous déposiez une plainte contre Michael Jackson pour agression sexuelle sur mon fils".

Le 13 Août 1993, Anthony présente une contre-offre à Evan Chandler : un contrat pour les scénarios de trois films d'une valeur d'un million de dollars. La proposition est finalement rejetée. Le lendemain, Barry Rothman et Evan Chandler font à leur tour une autre proposition : un contrat pour trois scénarios qui s'échelonnerait cette fois à 15 millions de dollars. Lorsque Anthony Pellicano remontera la demande à Michael Jackson, ce dernier la refusera.

Le 16 Août 1993, après que les multiples négociations aient échoué, Michael Freeman (l'avocat de June), informe tout le monde qu'il vient d'envoyer une demande au tribunal pour que Jordie soit restitué à sa mère. Depuis que cette dernière l'a envoyé chez son père, il n'est en effet jamais revenu.

Le 17 Août, une plainte est finalement déposée pour agression sexuelle à l'encontre de Michael Jackson…
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par BILLIE.JEAN le Ven 23 Sep - 15:08

La plus grande affaire de tous les temps

Le 18 Août 1993, Bert Fields et Anthony Pellicano annoncent à Michael que le département de la police de Los Angeles a ouvert une enquête criminelle à son encontre.


- Oh mon Dieu, répond Michael. Je suis fini ?
- Non, lui affirme Bert Fields. Nous allons te défendre, et ils ne gagneront pas.
- Regarde ta vie, continue Anthony Pellicano. Regarde ce que tu es devenu. Tu n'as jamais perdu. Tu ne vas pas commencer maintenant.
Michael se met à sangloter :
- J'ai toujours travaillé tellement dur. Toute ma vie j'ai travaillé dur pour en arriver là. Je ne vais quand même pas tout perdre maintenant…
- Mais tu ne perdras pas, insiste Bert Fields. Je te promets que tu ne perdras pas…



Le même jour, Dave et June sont entendus par la police. Lors de leur déposition, ils affirment qu'ils ne savent plus quoi penser de cette situation. Ils ne pensent pas Michael coupable, mais ils ne sont plus sûrs de rien. Ils croient que Jordie est manipulé par son père, mais ils n'en n'ont pas la certitude.

Michael Jackson fait bientôt venir à ses côtés un de ses associés, spécialisé dans les relations publiques :
- Il va falloir que tu répondes aux questions de la police, Michael.
- Mais que veux-tu que je leur dise ?
- La vérité, Michael. Rien que la vérité.
- Mais personne ne me croira. Ca va être ma parole contre celle d'Evan. Pauvre Jordie… Je ne peux pas croire que son père ait pu faire une chose pareille… Nous étions tellement proches. Evan est tellement jaloux de moi. Tellement, tellement jaloux…
Le conseiller en communication demande alors à Michael comment gérer l'affaire avec les médias.
- J'en ai rien à faire des médias ! Qu'ils aillent brûler en enfer ! C'est à cause d'eux que je suis dans cette situation.
- En quoi les médias sont-ils responsables de cela, Michael ?
- En fait, c'est vous les responsables ! Parce que vous les avez laisser écrire toutes ces choses sur moi ! Vous avez laissez les gens croire n'importe quoi ! C'est votre faute ! Le caisson à oxygène, Éléphant Man, et maintenant ça…

Malgré l'affaire et le dépôt de plainte, le 20 Août 1993, Michael s'envole à Bangkok où il doit poursuivre le Dangerous Tour.


Le lendemain, une perquisition est menée dans le ranch de Neverland. La nouvelle fait la une des journaux. Cette fois, ça y est, la presse mondiale ne peut plus ignorer l'affaire. Un lynchage planétaire va alors débuter contre la plus grande star du moment…

Loin de cette effervescence malsaine, Michael Jackson essaye de continuer sa tournée, laissant à ses avocats le soin de régler l'incident. Mais bien vite l'affaire se révélera bien plus grave et compliquée qu'il n'avait pu le penser. Le Roi de la Pop ne se relèvera pas de ces allégations…

Le 25 août 1993, Michael annule son second concert à Bangkok pour cause officielle de déshydratation. Elisabeth Taylor s'envole alors pour Singapour rejoindre son ami qui s'y est retranché. Jack Gordon, manager et mari de La Toya Jackson, déclare que les accusations faites contre Michael sont fausses. Mais les rumeurs sont lancées et ne s'arrêteront pas.

Le 30 août, Michael Jackson annule son concert prévu à Singapour. Il s'est évanouit quelques minutes avant d'entrer sur scène.

Le 2 septembre, de nombreux artistes expriment leur soutien envers Michael Jackson au cours des MTV Video Music Awards. Le même jour, La Toya Jackson déclare que les médias sont assez durs avec Michael.

Le 3 septembre, Michael et Liz arrivent à Taïwan, suivis de près par le clan Jackson. Tout le monde semble vouloir faire bloc. Mais Michael n'en peut plus. La presse ne le lâche pas. La tension monte. Il ne va pas pouvoir rester encore longtemps en Asie…




Michael Jackson quitte bientôt l'Asie pour l'Europe de l'est. Il persiste à vouloir continuer sa tournée. Le 15 Septembre, sous une pluie battante, 50 000 Russes assistent au premier grand concert Pop de leur histoire. Israël, la Turquie et les îles Canaries sont les prochaines destinations du Dangerous World Tour. Mais finalement, épuisé après un dernier concert à Tenerife, Michael décide de prendre une pause de quelques jours avant de partir pour l'Amérique du Sud. Ses promoteurs le poussent à continuer, ses conseillers lui affirment que poursuivre la tournée et le meilleur moyen de laisser de côté les allégations. Alors Michael y va. De Buenos Aires à Mexico City, de Sao Paulo à Santiago, plus d'un million de personnes assisteront au show. Malgré tout, la tournée est chaotique. Michael annule la plupart des concerts. Il n'ira ni au Pérou, ni au Vénézuela, pas plus qu'à Puerto Rico. La pression est devenue insoutenable, partout où il se rend, Michael est poursuivi par les photographes, conspué par les médias qui le jugent déjà coupable. Arrivé à Mexico, il enregistre donc un communiqué troublant dans lequel il indique qu'il met fin à sa tournée : "Au moment où je suis parti pour entreprendre cette tournée, j'ai été victime d'une tentative d'extorsion de fonds et, peu après, j'ai été accusé de choses horribles et scandaleuses. J'ai été humilié, gêné, blessé et j'ai beaucoup souffert. La pression à laquelle j'ai été soumise à la suite de ces fausses accusations m'a privé de l'incroyable énergie dont j'ai besoin pour chanter."

Le 14 novembre, Pepsi rompt officiellement son contrat avec Michael Jackson. Coca Cola se réjouit et affiche une hausse de 20% de ses ventes.


Mais les ennuis ne vont pas s'arrêter là. Lors d'une conférence de presse en Isräel, La Toya Jackson, poussée par son mari, accepte finalement de révéler à la presse (en échange de plusieurs millions de dollars, que son frère est réellement un pédophile, et qu'elle en a les preuves. Son interlocution sera reprise par la presse entière, et dévastatrice pour l'image de Michael. Bien entendu, les "preuves" ne seront jamais fournies, mais cela n'empêchera pas de propulser davantage l'image de Michael Jackson dans le chaos.

"Michael Jackson n'est pas coupable. J'en suis convaincu. Et si je ne le pensais pas, je ne me gênerais pas pour le dire. Jackson n'est pas capable d'avoir fait ça. J'ai passé dix ans à étudier sa vie, j'ai interviewé des tas de gens, mais jamais, jamais, je n'ai eu le moindre indice qui permette de supposer que Jackson donne dans la pédophilie. En revanche, ce que je n'ai cessé de voir, ce sont des maîtres d'hôtel, des femmes de chambre, des cuisiniers, des jardiniers ou des chauffeurs qui demandaient 100 000$ pour donner une interview. J'ai étudié la vie de beaucoup d'autres stars en tant que biographe, mais je n'ai jamais vu autant de rapaces tourner autour de quelqu'un. Jackson est entouré de gens qui vendraient leur mère pour quelques dizaines de milliers de dollars." - J.Randy Taraborrelli, auteur d'une biographie de Michael Jackson intitulée: "The Magic & The Madness".



Au fil de sa tournée et de son dépérissement, le Roi de la Pop est devenu accro à la morphine et aux somnifères. Il n'est plus que l'ombre de lui-même. Les clichés des paparazzis qui sont pris de lui ne montrent plus qu'un homme mort-vivant. Parti de l'Amérique du Sud, Michael Jackson n'a alors plus d'autre choix que de se rendre dans une clinique de Londres pour suivre un traitement de désintoxication qui durera plusieurs semaines. Il y sera accompagné par Elisabeth Taylor.

Une fois le sevrage passé, ses conseillers lui demandent de se rendre au plus vite aux Etats-Unis. Depuis le lancement de l'affaire dans les médias, il ne s'y est pas rendu, et son absence commence à exaspérer les officiels du comté de Santa Barbara. Toute l'opinion publique américaine attend son retour. Michael Jackson, sachant ce qui l'attend là-bas, n'a que peu d'envie d'y retourner. Mais poussé par ses amis et conseillers, il cédera. Son avion se posera sur le territoire américain le 10 Décembre 1993. A peine arrivé à Neverland, il sera alors pris en charge par la police afin de subir de nombreux tests et interrogatoires. Comble du cauchemar pour lui, il devra poser nu devant plusieurs officiers, médecins et photographes, afin de livrer des clichés de tout son corps. Cette expérience sera pour lui une des plus douloureuses...

Se sentant humilié et profondément atteint pour toute l'affaire, Michael fait savoir qu'il apparaîtra à la télévision le 22 Décembre, en direct de son ranch et en mondovision. Son intervention qui durera quatre minutes sera retransmise dans tous les journaux télévisés. Au bord des larmes, physiquement marqué par l'épreuve, Michael Jackson réagit enfin aux accusations portées contre lui : "Ces derniers temps, de nombreuses déclarations répugnantes ont été faites. On m'a accusé d'avoir eu une conduite indécente. Ces déclarations sont totalement fausses. Comme je l'ai dit depuis le début, je souhaite une fin rapide à cette horrible épreuve qu'on est en train de me faire subir […] Je suis particulièrement bouleversé par la manière dont cette affaire est traitée par les terribles médias. A chaque fois qu'ils en ont eu l'occasion, les médias ont disséqué et interprété les accusations dont je faisais l'objet pour arriver à leurs propres conclusions. Je vous demande tous d'attendre que la vérité soit révélée avant de me juger et de me condamner. Ne me traitez pas comme un criminel. Je suis innocent". Mais le communiqué ne changera rien. L'année 1994 commence avec la déposition officielle de Jordie Chandler...



Au vu de la tournure des événements, dans le camp Jackson, la question est alors de savoir s'il vaut mieux payer ou non... Pour Michael, la réponse est claire: NON. Il se sent innocent de tout ce qui lui est reproché, et il n'a aucunement l'intention de payer. Mais saura-t-il dans ce cas résister à un procès, à la folie des médias, à un public suspicieux, à l'étalement de sa vie privée et de ses photos les plus intimes ? Pour les conseillers et amis de Michael Jackson, il est clair que non... La parole du jeune garçon contre celle de Michael Jackson... La parole d'une victime supposée contre celle d'un homme affaibli et incompris déjà jugé coupable par la presse entière... Vu l'état psychologique du Roi de la Pop, un tel procès est jugé suicidaire par tout l'entourage de Michael Jackson. Entre les remparts de Neverland, la décision est donc finalement prise: Payer pour ne pas mourir...

Dès la fin Janvier, une annonce est faite à la presse. Et à la surprise générale, l'affaire est stoppée net. Les avocats de Michael Jackson annoncent en effet qu'un accord financier a été signé entre les deux parties (22 millions de dollars). Les plaignants ont eu ce qu'ils voulaient. Cette nouvelle fait une fois de plus le tour du Monde. Sans même chercher à comprendre, elle est reprise par les médias comme une preuve de la culpabilité du chanteur. Mais se sont-il demandés qui est donc ce père prêt à vendre l'honneur et la santé psychologique de son fils pour de l'argent ? Non… La question ne sera même pas soulevée…

En parallèle, et malgré le fait que Jordie Chandler ne témoignera plus de rien, l'enquête policière continue son court. Le procureur de Santa Barbara, Tom Sneddon, ne semble pas prêt à laisser Jackson en paix. Mais après des mois d'enquête supplémentaire, aucune preuve évidente ne sera trouvée, et sans le témoignage du jeune garçon, seul élément exploitable en définitive, les poursuites s'arrêteront… Le 21 Septembre 1994, le département de Justice donne une conférence de presse lors de laquelle le procureur général déclare qu'aucune preuve qui puisse faire douter de l'innocence de Michael Jackson n'a été trouvée.

L'affaire Chandler est terminée mais marquera à jamais la vie de Michael Jackson. Dès lors, l'artiste ne sera plus jamais vu comme avant. Pour beaucoup, 1993 aura été l'année de la décapitation, l'année qui aura transformé la plus grande star de tous les temps en un homme dangereusement étrange. Son art ne sera plus apprécié à sa juste valeur, sa personnalité sera sans cesse bafouée, ses gestes toujours mal interprétés. Jamais plus il ne sera le Michael Jackson d'avant, jamais plus la magie des débuts ne reprendra le pas sur la face obscure de l'homme…

Aujourd'hui, Jordie Chandler a une vingtaine d'années. Il vit à Long Island sous son vrai nom, dans une propriété estimée à 2,35 millions de dollars. Il n'a jamais revu Michael Jackson depuis.



June et Dave Schwartz sont divorcés.


Le dernier versement de l'accord financier aura été fait par Michael Jackson en Juin 1999.


Sources :
- Michael Jackson HIStory (Laurent Hopman)
- The Magic & The Madness (J.Randy Taraborrelli)
- Dépôt de plainte des avocats de Jordie Chandler
- Article "Was Michael Jackson Framed?" de GQ magazine (octobre 1994)
- BottleOfSmoke du forum MJFRANCE (Crédit photos)





avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Une lecture passionnante

Message par Invité le Ven 23 Sep - 15:44

Coucou

Merci pour cette merveilleuse lecture, les jours passant ma fascination grandit, et c'est avec grand plaisir que je découvre quel homme de cœur était Michael.
Les anges on les dits au ciel, mais n'avions nous pas là un ange sur terre!!!? Combien de belles choses a t'il offert à l'humanité entière.
Super travail que tu partage

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA PREMIERE AFFAIRE: 1993/1994

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum