l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 13:52

Témoignage de Bob Johnson



Bob Johnson travaille pour une compagnie qui fabrique entre autres des oxymètres, la compagnie Nonin.

*Un oxymètre est un appareil placé au bout du doigt qui ne comporte pas d’alarme sonore. Johnson affirme qu’il est conçu pour vérifier les signes vitaux, mais pas pour assurer un suivi continu.

*L’oxymètre utilisé dans le cas spécifique de Michael Jackson était étiqueté de l’avertissement qu’il ne devait pas être utilisé pour une surveillance continue, a dit Johnson.

*"Si on n’a pas d’écran à regarder quand on utilise cet équipement, celui-ci est inutile", a ajouté Johnson.


Source: telegraph.co.uk - Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 13:54

Témoignage de Robert Russell



Robert Russell, ancien patient du Dr Conrad Murray après avoir fait une crise cardiaque, est appelé à la barre des témoins.

*Quand on lui demande s’il a eu le sentiment d’avoir été bien soigné par le Dr Murray, Russell répond "absolument".

*Russell dit qu’il avait discuté avec le Dr Murray d’un futur emploi ; il avait dit à Russell qu’on lui avait offert un emploi qui consisterai à veiller sur "une personne en Angleterre". Du coup il a pensé qu’il s’agissait peut-être d’un membre de la famille royale.

*Russell est très élogieux quant au traitement qu’il a reçu de la part du Dr Murray. Il dit que lui et sa femme ont eu littéralement le "vertige" pour lui quand ils ont appris qu’il devrait s’occuper de Michael Jackson.

*Russell dit qu’il était censé avoir un rendez-vous le 15 juin 2009 avec le Dr Murray pour discuter de son admission à l’hôpital. Murray a annulé le rendez-vous, disant qu’il allait cesser d’exercer quelques temps pour saisir "l’opportunité de sa vie" avec Jackson.

*Le 25 juin, Russell a téléphoné au cabinet du Dr Murray pour lui dire qu’il était au bout du rouleau. Il voulait un rendez-vous de suivi, sinon il entreprendrait des poursuites juridiques et ferait en sorte que Murray ne puisse pas quitter le pays.


Source: telegraph.co.uk - Traduction PYC



*Il a eu le sentiment que Murray l’abandonnait en choisissant soudain de fermer son cabinet de Las Vegas pour soigner Michael Jackson.

*Russell dit que Murray l’a opéré deux fois, en mars et en avril 2009, pour lui poser des stents dans le cœur, après qu’il ait fait une crise cardiaque. Russell était ravi du résultat.

*Russell dit que les choses se sont dégradées quand Murray a annulé deux rendez-vous de suivi en juin 2009.

*Russell dit que Murray l’a finalement rappelé et lui a laissé un message le 25 juin à 11h49, environ 30 minutes avant qu’Alberto Alvarez compose le 911, expliquant qu’il quittait le pays.

*Après que Murray ait annulé les rendez-vous, Russell dit ne plus jamais l’avoir revu.


Source: TMZ.com
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 13:56

Témoignage de Richard Senneff



Richard Senneff est l’un des ambulanciers qui sont venus au 100 North Carolwood Drive pour sauver la vie de Michael Jackson.


*Richard Senneff a declaré que Murray lui avait dit avoir appelé le 911 à la seconde où il avait réalisé que MJ était en détresse respiratoire, alors qu’en réalité il a attendu au moins 20 minutes.

*Senneff a dit que si Murray avait appelé plus tôt il y aurait eu de bonnes chances de faire redémarrer le cœur de Michael.

*Senneff a dit que quand il avait branché l’ECG sur MJ, le tracé était plat.

*Senneff a déclaré que l’appel au 11 était arrivé à 12h22. Il est arrivé chez MJ 4 minutes plus tard.

*Quand il est entré dans la chambre, il a vu Murray, MJ et le garde du corps.

*Senneff a dit que Michael portait un pyjama et qu’il avait l’air maigre.

*MJ a été transporté sur le sol quand Senneff est entré. Il a dit que Murray était "très nerveux".

*Il a remarqué une potence avec une poche à intraveineuse qui y était accrochée.

*Il a demandé à Murray ce qu’il y avait à savoir sur l’état de santé du patient à trois reprises, avant que Murray réponde qu’il n’y avait rien de spécial à savoir.

*Il a dit que ça n’avait aucun sens… puisqu’il y avait une potence à intraveineuse dans la pièce, ainsi que d’autres équipements.

*Quand il a demandé quels médicaments il prenait, Murray a menti en disant qu’il n’avait rien pris, puis il a dit qu’il lui avait donné un peu de Lorazepam.

*A ce moment-là l’autre ambulancier, Martin Blount, a réussi à intuber MJ.

*Senneff dit qu’il y avait trop d’incohérences dans le discours de Murray… MJ était trop froid au toucher, et il semblait qu’il y avait une certaine affection sous-jacente : ses pupilles étaient dilatée et l’ECG montrait un tracé plat.

*Après avoir administré un nouveau bolus de médicaments, il n’y avait toujours aucun changement de l’état de MJ.

*A un moment donné le Dr Murray a dit qu’il sentait un pouls au niveau de l’aine de MJ.

*Senneff a ordonné à tout le monde de stopper la réanimation pour voir s’il y avait bien un pouls, et le moniteur a une fois de plus montré un tracé plat.

*Il a vérifié une nouvelle fois pour voir s’il y avait un pouls. Il n’y avait rien.

*Le taux de sucre dans le sang montrait aussi qu’il n’y avait aucun changement.

*Le jury a écouté un appel que Senneff a passé à l’hôpital à 12h57, où il décrit tous les efforts infructueux pour le réanimer. Le dispatcheur demande l’heure du décès, mais Senneff lui répond que Murray veut continuer les tentatives pour réanimer MJ.

*Les ambulanciers ont transporté Michael sur une civière et l’ont mis dans l’ambulance.

*Quand Senneff est remonté à l’étage pour aller chercher son équipement, il a vu Murray ramasser quelque chose par terre.

*Senneff a continué à donner de l’adrénaline à MJ pour essayer de faire repartir son coeur, mais rien n’a fonctionné. Il dit n’avoir vu aucun signe de vie, à aucun moment pendant les 47 minutes où il s’est occupé de MJ.

*Senneff a aussi dit qu’à AUCUN moment pendant ce temps Murray n’a prononcé le mot Propofol.

*L’accusation clarifie le fait que Murray a appelé le 911 à 12h20, soir 2 minutes avant que l’appel soit transféré à Senneff.

*L’accusation demande si la raison pour laquelle Murray ne répondait pas à toutes les questions était parce qu’il était occupé… Senneff dit qu’il ne sait pas, mais est d’accord pour dire que Murray était en effet très occupé à ce moment-là.


Source: TMZ.com - Traduction PYC


"When I asked Murray about Jackson I felt like I was getting a satisfactory answer. I see IVs, I see meds on the nightstand and a very underweight patient. He told me'"no, he's not taking anything, I just gave him some of the sedative lorazepam to sleep.' Dr Murray said he was just treating him for dehydration and exhaustion".

"Quand j'ai posé des questions sur Jackson à Murray je m'attendais à recevoir une réponse satisfaisante. Je vois les intraveineuses, je vois des médicaments sur la table de chevet, et un patient très maigre. Et il me répond: "Non, il ne prend rien, je lui ai juste donné un peu de Lorazepam pour dormir". Le Dr Murray a dit qu'il le traitait juste pour une déshydratation et pour de l'épuisement".
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:01

Témoignage de Martin Blount



Le deuxième ambulancier qui a tenté de réanimer Michael Jackson le 25 juin 2009 est appelé à la barre.


*Blount a dit que quand il est entré dans la pièce il a su immédiatement que c’était Michael Jackson. Il a dit que Murray était "rouge, il transpirait énormément, et il était agité". Il hurlait : "Il a besoin d’aide ! Pouvez-vous l’aider s’il vous plaît ?"

*Blount a dit que MJ ne respirait plus, que ses pupilles étaient fixes et dilatées.

*Selon Blount, à ce moment-là il a pensé que MJ était déjà mort.

*Il a dit que Murray avait dit aux ambulanciers que MJ n’avait pas de maladie sous-jacente et qu’il ne prenait aucun médicament. Quand on lui a posé des questions sur l’intraveineuse, Murray a dit qu’il donnait à MJ uniquement de la solution saline (autrement dit de l’eau salée), parce qu’il était déshydraté après 16 heures de répétitions.

Une alarme retentit dans la salle d’audience. Apparemment c’est un enfant qui a accidentellement déclenché l’alarme. Le juge dit en plaisantant : "Ne vous inquiétez pas, si c’est une urgence, je serai le premier à sortir", ce qui a fait rire toute l’audience.

*Une fois que MJ a été placé dans l’ambulance, il a remarqué que Murray ramassait des bouteilles de Lidocaine dans un sac noir.

*Il dit que Murray leur a dit que MJ était en arrêt depuis "environ une minute" quand ils sont arrivés.



Source: TMZ.com - Traduction PYC


avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:02

Les ambulanciers n’ont vu aucun signe de vie chez Michael Jackson


Un ambulancier du Comté de Los Angeles, qui a répondu à l’appel du 911 passé depuis le domicile de Michael Jackson le jour de sa mort, a témoigné vendredi, dans le cadre de la procédure pour homicide involontaire contre le Dr Conrad Murray, que Jackson avait "un tracé plart" et qu’il avait l’air mort quand les secours sont arrivés.

L’ambulancier Richard Senneff a dit qu’à aucun moment pendant les 47 minutes où il s’est occupé de Jackson il n’avait vu aucun signe de vie.

Senneff a témoigné que Murray avait dit qu’il n’avait donné à Jackson qu’une dose de Lorazepam pour l’aider à dormir et qu’il le traitait pour déshydratation et fatigue, mais qu’il n’avait mentionné à aucun moment l’usage d’anesthésiant Propofol.

L’accusation soutient que l’un des actes qui fait que Murray est responsable de la mort de Jackson est qu’il a menti aux ambulanciers en ne leur disant pas qu’il avait donné du Propofol à son patient avant que celui-ci cesse de respirer.

Le médecin légiste a conclu que la mort de Jackson ce 25 juin 2009 était le résultat d’une "intoxication aigue au Propofol", en combinaison avec des sédatifs.

Quand Senneff a demandé à Murray depuis combien de temps il était en arrêt, le médecin a répondu : "C’est arrivé juste avant que je vous appelle". Les témoignages précédents ont indiqué que l’appel d’urgence avait été passé au moins 15 minutes après que Murray ait réalisé que Jackson ne respirait plus.

"Ca m’a fait penser que nous avions là un patient que nous avions de bonnes chances de sauver", étant donné que les ambulanciers sont arrivés moins de cinq minutes après l’appel au 911.

L’ambulancier, cependant, a dit que "ça ne collait pas", parce que Jackson avait l’air mort.

"Quand j’ai bougé le patient pour la première fois, sa peau était très froide au toucher, ses yeux étaient ouverts, ils étaient secs et ses pupilles étaient dilatées", a dit Senneff. "Quand j’ai branché l’ECG, le tracé était plat"

A un moment donné, Murray a dit aux ambulanciers qu’il sentait un pouls, juste au-dessus de la jambe droite, au niveau de l’aine, mais le moniteur cardiaque ne montrait aucun rythme, a dit Senneff.

Un médecin qui communiquait par radio avec les ambulanciers a alors recommandé à 12h57, 30 minutes après leur arrivée sur les lieux, de stopper leurs efforts pour réanimer Jackson et de le déclarer mort, comme en atteste un enregistrement de la radio diffusé devant la cour.

Murray a alors pris la responsabilité de continuer les tentatives de réanimation, a ajouté Senneff.

La défense a semblé marquer un point important lors du contre-interrogatoire de Senneff. L’ambulancier a dit que quand il était entré dans la chambre il avait vu Murray et un agent de sécurité qui transportaient Jackson du lit sur le sol.

Cela contredit le témoignage d’Alberto Alvarez, qui travaillait pour Jackson, et qui a dit qu’il avait aidé à bouger Jackson du lit alors qu’il passait l’appel au 911, au moins 6 minutes avant l’arrivée des ambulanciers.

Le timing est important parce qu’il pourrait remettre en question le témoignage d’Alvarez à propos du moment où Murray a demandé son aide pour récolter les flacons de médicaments qui se trouvaient autour du lit.

Le partenaire de Senneff, l’ambulancier Martin Blount, est aussi censé être appelé à témoigner vendredi, au quatrième jour du procès de Murray.

L’accusation soutient que les soins médicaux fournis par Murray en tant que médecin personnel de Michael Jackson ont été si téméraires qu'il devrait être tenu criminellement responsable de sa mort.

Le Procureur David Walgren a dit que Murray avait abandonné "tout principe de soins médicaux" à partir du moment où il avait posé une intraveineuse pour administrer du Propofol à Jackson pour le faire dormir.

Murray a reconnu dans une déposition faite à la police qu’il avait donné du Propofol à Jackson presque toutes les nuits pendant deux mois, alors que le chanteur préparait des concerts pour son retour, qui devaient commencer à Londres en juillet 2009.

L’appareil utilisé par Murray pour surveiller le pouls et le niveau d’oxygène de Jackson alors qu’il faisait usage de Propofol pour l’endormir a fait l’objet d’un témoignage par le premier témoin de vendredi.

Un cadre de la compagnie qui a conçu l’oxymètre de pouls Nonin 9500 a déclaré qu’il était "conçu pour des contrôles ponctuels des signes vitaux" et qu’il était "spécifiquement étiqueté contre la surveillance continue".

Cet équipement à 275 $ n’a pas d’alarme sonore, ce qui nécessite que quelqu’un garde constamment un œil sur un écran de contrôle, a témoigné Robert Johnson. Murray aurait dû être mieux équipé avec un modèle plus haut de gamme qui devrait coûter environ 1200 $, a dit Johnson.

L’accusation soutient que le manque d’équipement professionnel était téméraire et que c’est l’une des raison pour lesquelles le médecin devrait être déclaré responsable de la mort de Jackson.

L’un des anciens patients de Murray a témoigné vendredi que Murray lui avait sauvé la vie après une crise cardiaque, quelques mois avant la mort de Jackson.

Bien que Robert Russell ait été appelé à la barre par l’accusation, son témoignage a éventuellement renforcé la thèse de la défense selon laquelle Murray est un cardiologue capable et attentionné.

"Le conseil qu’il m’a donné m’a sauvé la vie", a dit Russell, en décrivant comment Murray avait non seulement posé plusieurs stents sur ses artères, mais avait aussi pris le temps de l’aider à changer ses habitudes mauvaises pour la santé.

"Il m’a donné des conseils pour faire de l’exercice, des conseils sur l’alimentation, sur comment vivre ma vie, m’éloigner de la pression et du stress que j’avais cumulés dans mon travail", a dit Russell, qui travaillait comme manager des ventes pour une société de distribution d’électricité.

L’accusation a appelé Russell pour illustrer la façon sont Murray avait laissé ses patients sans médecin quand il a été sur le point de devenir le médecin personnel de Michael Jackson en avril 2009.

"J’ai été consterné, stupéfait, laissé de côté. Je me suis senti abandonné", a dit Russell.

Il a cependant témoigné qu’il était toujours en mesure de contacter Murray par téléphone pour avoir des conseils, et le personnel de sa clinique l’ont aidé pendant son traitement.

Le nouveau cardiologue de Russell a récemment contrôlé le travail de Murray sur son cœur et "il était très content de la façon dont les stents avaient été posés", a témoigné Russell.


Source: CNN.com -
mjfrance/ Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:05

Témoignage du Dr Richelle Cooper



Le Dr Richelle Cooper est le médecin urgentiste qui était de garde et qui a soigné Michael Jackson à son arrivée à l’hôpital.


*Elle a dit qu’au moment où MJ était arrivé aux urgences il était déjà en arrêt depuis au moins 40 minutes… ce qui veut dire qu’il était déjà mort.

*Elle dit que les ambulanciers ont appelé plus de 40 minutes après que Michael soit cliniquement mort. Elle leur a donc demandé de prononcer le décès à 12h57.

*Quand l’ambulance est arrivée, Cooper a demandé à Murray ce qui était arrivé… il lui a dit qu’il pensait que MJ était "déshydraté" parce qu’il travaillait dur.

*Quand elle lui a demandé quels médicaments il lui avait donné, Murray lui a dit qu’il lui avait donné 4 mg de Lorazepam, aucun autre médicament n’a été cité.

*Quand elle lui a demandé quels autres médicaments MJ prenait habituellement, Murray a dit du Flomax – pour la prostate – et du Valium. Encore une fois, il n’a pas prononcé le mot Propofol.



Source: TMZ.com
mjfrance/Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:10

"C’est une ENORME CONSPIRATION" : Latoya Jackson clame que son frère a été assassiné


Le 28 septembre 2011

Latoya Jackson a laissé parler sa frustration avec ce procès hier avec un flux de tweets extraordinaires passés depuis la salle d’audience, dans lesquels elle clame que Michael Jackson a été assassiné.

"Tout cela est une ENORME CONSPIRATION et le médecin sait ce qui est arrivé", a écrit la chanteuse de 55 ans sur son compte Twitter pendant une pause dans les débats.

Mle Jackson, qui est arrivée au tribunal munie d’un tournesol, qui était la fleur préférée de Michael, a envoyé un torrent de tweets pour dénigrer les preuves présentées à la cour.

Elle a commencé à envoyer des messages dès qu’elle a été sur le point d’entrer dans la salle d’audience à Los Angeles, avec un message qui insinuait que d’autres personnes étaient impliquées dans la mort de son frère.

""Bonjour ! En route pour le tribunal", a-t-elle écrit. "Toutes les parties impliquées comparaîtront-elles ? Et pas juste Murray ?".

Elle a ensuite écrit : "C’est DEFINITIVEMENT UN PROCES POUR MEURTRE !!!!"

La chanteuse clame que d’autres témoins devraient aller voir la police.

"Il y a des épouses, des petites amies et des employés qui savent exactement ce qui est arrivé à Michael, s’il vous plaît venez et dîtes ce qui est réellement arrivé", a-t-elle écrit.

Mle Jackson a répété ses appels pour la "justice".

"Michael a travaillé toute sa vie pour les enfants. S’il vous plaît aidez-nous à obtenir justice. Le Dr Murray n’est qu’une petite pièce du puzzle. J’ai envie de hurler ! Murray sait exactement ce qui est arrivé à Carolwood et qui d’autre est derrière tout ça".

"De retour dans la salle d’audience. Justice !!! Justice !!! Justice !!!", a-t-elle continué.

La chanteuse semble suggérer que son frère aurait pu être tué pour l’argent.

"Chaque fois que quelqu’un est assassiné, il faut suivre la voie de l’argent et il faut voir qui y gagne le plus, ceux-là sont normalement les responsables", a-t-elle écrit.

"La famille n’a ABSOLUMENT RIEN A VOIR avec la succession !", a-t-elle ajouté.

Mle Jackson a aussi critiqué les personnes qui ont témoigné devant la cour.

Après que le chorégraphe Kenny Ortega, qui a mis en scène la tournée du retour de Michael Jackson, est arrivé à la barre des témoins, elle a écrit : "Il y a bien plus à raconter dans l’histoire d’Ortega, et il le sait !!!"

A la fin des débats, pour son vingtième tweet de la journée, elle a écrit : "Quelle journée intéressante !"



Source: dailymail.co.uk - Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:14

Jermaine Jackson à propos de Conrad Murray: "Il avait l’air coupable"


Alors que le procès du médecin de Michael Jackson, Conrad Murray, se joue sous les yeux du public, la famille Jackson espère obtenir certaines réponses à ses questions.

Jermaine Jackson s’est livré à KTLA vendredi pour parler des circonstances de la mort de son frère.

Jermaine dit que lui et sa famille ont retourné plusieurs scénarios dans leur tête depuis la mort de Michael le 25 juin 2009 à l’âge de 50 ans, mais ils croient toujours que sa mort aurait pu être évitée.

"Le point crucial, c’est qu’un médecin était présent", a dit Jermaine Jackson, faisant référence au Dr Conrad Murray.

"Et quand vous êtes médecin, vous prêtez serment pour tout faire pour votre client, pour votre patient", a-t-il ajouté.

"Il était là pour s’assurer que Michael allait bien".

Jermaine dit que le Dr Murray aurait dû refuser de donner des sédatifs à son frère, même s’il le lui demandait.

"Même si Michael a demandé du Propofol, le fait est qu’il n’était pas en milieu hospitalier, le médecin aurait dû dire non".

Jermaine dit que la première fois qu’il a rencontré le Dr Murray – à l’hôpital le jour où son frère est mort – il a senti que quelque chose n’allait pas.

"Avant même d’avoir su qui il était, j’ai remarqué son comportement et comment il agissait, et ce n’était pas normal", a dit Jermaine.

"Il tournait en rond, et il avait l’air très coupable".

Jermaine dit qu’on ne sait pas si Murray a agi seul, parce que les vidéos de surveillance de la maison ont été effacées. Il espère que le procès apportera quelques réponses.

"Ca ne sent pas bon. Quelque chose ne va pas".

Jermaine pense que Murray devrait comparaître pour "quelque chose de plus important" qu’un homicide involontaire.

Il dit que son frère n’était pas dépendant et qu’il "adorait la vie".

"Il voulait seulement dormir parce qu’il avait des problèmes d’insomnie, il ne voulait pas mourir".

"Ce n’est pas le Demerol qui a tué mon frère, c’est le Propofol".

Jermaine dit qu’il espère que le procès va apporter la paix, non seulement pour la famille Jackson, mais aussi pour les fans de son frère à travers le monde.

Le procès contre le Dr Murray devrait durer de 4 à 6 semaines. S’il est condamné, il risque quatre ans de prison.



Source: KTLA.com - Traduction PYC

avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Ven 7 Oct - 14:22

Le juge Pastor trouve l'interview d'un avocat de la défense choquante.

Le juge qui supervise le procès du médecin de Michael Jackson a annoncé à l'avocat de la défense Ed Chernoff qu'il était tombé sur une interview vendredi de son partenaire qui parlait du procès et qu'il l'avait trouvé "choquante", à la limite de l'outrage.

Le Juge de la Cour Suprême Michael Pastor a dit aux avocats qu'il avait regardé cette interview pendant une pause et qu'il en était resté bouche bée, parce que Matt Alford est identifié comme un membre de l'équipe de la défense du Dr Conrad Murray, et il a critiqué un témoin clé de l'accusation.

Le juge a noté que Alford avait utilisé le pronom "nous" quand il décrivait les décisions prises par l'équipe de la défense.

Alford, partenaire de l'avocat de la défense Ed Chernoff, a été interviewé à l'extérieur du tribunal par le "Today Show".

"J'étais assis là, bouche bée en regardant cette interview", a dit Pastor, parce que Alford était identifié comme un membre de la défense de Murray, selon les procès verbaux de la cour. Pour lui l'interview est choquante.

Les avocats et le juge se sont rencontrés dans la journée dans le cadre d'une conférence pour évoquer ce problème.

Alford a critiqué un témoin clé de l'accusation, Alberto Alvarez, dans cette interview. Alvarez, garde du corps de Jackson, a témoigné jeudi que Murray avait rassemblé des flacons de médicaments pour les mettre dans un sac avant de lui avoir dit d'appeler les secours.

Pastor a ordonné à Alford de comparaître devant son tribunal le 15 novembre pour outrage. A la fin de la conférence, Pastor a dit qu'il considérait Alford comme un témoin.

Chernoff a ensuite proposé au juge d'être lui-même traduit pour outrage, et de ne pas punir Alford.

L'accusation s'est plainte de cette interview dès vendredi.

Cette interview donné à Ann Curry est venue des heures après que le juge ait mis en garde les avocats de la défense de ne pas commenter ce cas en dehors de la salle d'audience.

"Je suis sérieux à propos des interviews et à propos du faire de commenter les preuves ou leur crédibilité en dehors de ce tribunal, ou n'importe quel problème lié à ce cas", avait dit Pastor à l'équipe de la défense jeudi après-midi.

Alford n'est plus l'un des avocats qui représentent le médecin dans ce procès pour homicide involontaire.



Source: myfoxmaine.com - Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4564
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par Invité le Dim 9 Oct - 11:31

Milles merci pour tous les posts concernant le procès, tu as effectué un travail mémorable vraiment
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers du Vendredi 30 septembre 2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum