l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

ECOUTEZ. Procès du Dr Murray : soudain, la voix de Michael Jackson, drogué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ECOUTEZ. Procès du Dr Murray : soudain, la voix de Michael Jackson, drogué

Message par Invité le Mar 11 Oct - 15:12

Michael Jackson était terriblement présent au procès de son "meurtrier" présumé, le Dr Conrad Murray. Présent parce qu'au centre des débats et des mémoires de sa famille venue en force à la Haute Cour de L.A. Mais aussi présent par son image et sa voix.

Mais quelle voix, quelle image ! Loin des clips et des photos lissés qui ont fait sa carrière, le cliché qui est apparu sur un écran installé dans la salle d'audience se voulait marquant. Il le fuit. C'est un Michael Jackson gisant, sur un lit d'hôpital qui est apparu. Un cliché pris alors que la mort l'avait presque déjà statufié, au propre comme au figuré.



Puis la voix. "D'outre-tombe" serait l'expression juste pour la qualifier. Pièce versée par l'accusation, il s'agit de l'enregistrement d'une conversation téléphonique dans lequel Michael Jackson parle au Dr Murray, la bouche à demi paralysée par quelque sédatif. Un coup de fil donné un mois et demi avant la mort du Roi de la Pop, le 25 juin 2009.

Là, Michael Jackson évoque les concerts au "O2" de Londres qu'il préparait fiévreusement. On réussit à l'entendre dire : "Lorsque les gens partiront de mon concert, je veux qu'ils se disent "Je n'ai jamais rien vu d'aussi fort dans ma vie. Il faut que ce soit phénoménal".





De l'eau au moulin du procureur Walgren selon lequel le Dr Murray "avait conscience de ce qu'il faisait à Michael Jackson dès mai 2009, soit plus d'un mois et demi avant que Michael meure à cause du traitement."

L'accusant de "fautes lourdes", Walgren a d'emblée fait le compte de ses griefs à l'encontre du médecin qui admet avoir administré du propofol à Michael Jackson dans la matinée précédant sa mort. Le procureur a fait le compte, infographie à l'appui : dans les jours qui ont suivi ce coup de fil calamiteux, le Dr Murray a persisté à prescrire cet anesthésique et un anxiolytique au King Of Pop. Au final, pas moins de 15,5 litres de propofol ont été commandés dans cette période par le Dr Murray !

Une addiction qui aurait, selon Kenny Ortega, ami et chorégraphe de Bambi, fait de ce dernier un fantôme aux propos parfois incohérents quand il n'était pas en outre totalement frigorifié.

Et un suicide, selon la défense de Conrad Murray : Michael Jackson aurait "agi sans que le médecin ne le sache, sans la permission de son médecin, à l'encontre de ses consignes et ce qu'il a fait a provoqué sa propre mort". Et, plus précisément, les avocats vont tenter de démontrer que "quand le docteur Murray a quitté la chambre, Michael Jackson s'est lui-même administré une dose de propofol qui, avec du lorazepam..." De quoi le tuer "instantanément". Et de donner vie à une ombre qui n'a pas fini de planer sur les scènes, mais aussi dans les prétoires.

Jean-Frédéric Tronche - Le Nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/people/20110928.OBS1261/ecoutez-proces-du-dr-murray-soudain-la-voix-de-michael-jackson-drogue.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum