l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

Des souvenirs de Michael racontés par un guitariste et 2 choristes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des souvenirs de Michael racontés par un guitariste et 2 choristes

Message par Mikelle le Mar 11 Oct - 21:47

Des souvenirs de Michael racontés par un guitariste et 2 choristes présents au concert Michael Forever : Romeo Johnson, Kevin Dorsey, et Tommy Organ.

http://blogs.telegraph.co.uk/culture/neilmccormick/100056639/michael-jackson-remembered-by-his-band-the-most-alive-person-you-could-ever-meet/

Alors que je faisais des recherches sur mon article d’aujourd’hui (larmes et tribulations -Telegraph) concernant le concert hommage à Michael Jackson, j'ai passé un peu de temps à traîner avec des musiciens aux répétitions. Ce sont les meilleurs joueurs de Los Angeles, je vous assure, des professionnels, tous des hommes Noirs d'âge moyen et bluffant de l’extérieur. Ils connaissaient Michael surtout professionnellement, en tant que musicien et patron avec qui ils ont travaillé et joué pendant des années, et la haute estime qu'ils avaient de lui était vraiment frappante. Ils parlent souvent de Michael Jackson au présent, et quand vous le soulignez, ils deviennent sensibles. "C’est fou", dit le choriste Romeo Johnson qui admet, "mais c’était la personne la plus vivante que vous pouviez rencontrer."

Cela peut être difficile de cerner Michael en tant qu’homme, il incarnait tant de contradictions apparentes, mais la musique est l'endroit où, sans doute, les gens ont toujours vu le meilleur de lui. "Tout ce que je sais c'est que quand j'étais avec lui, c’était la personne la plus douce au monde", dit Tommy Organ, un guitariste des répétitions de This Is It. "Quand il montait sur scène, il était toujours heureux, toujours en train d’aider. Quand il entendait quelque chose qui était faux ou pas dans la bonne partie, il fredonnait les notes exactes qu'il voulait et puis il finissait avec, ‘je vous le dis avec amour’. Ce n’était jamais ‘Hey, qu'est-ce faites-vous là-bas !’, il était toujours comme ça : ‘peut-être que vous devriez essayer ça, avec amour’. Vous voulez jouer pour une personne comme ça."


"Michael n'était pas un musicien mais il avait les oreilles d'un musicien, il n'y avait rien qu'il n’entendait pas", se souvient Kevin Dorsey, un choriste de Michael depuis plus de 20 ans. "Toujours dans le show, si quelqu'un faisait une erreur, il faisait un demi-tour et souriait et pointait du doigt. Il pouvait tout entendre."Il se souvient de ses premières répétitions avec Michael, pour la tournée Bad en 1988. "Nous étions dans le show depuis 2h20, et il y avait une erreur d'éclairage, et Michael a dit : ‘On y va, allons au somment de la chanson, terminons la, et prenons une pause’. Je pensais qu’il restait 6 minutes. Et les autres gars m'ont regardée, ils ont ri, et ont dit : 'attends tu vas voir.' Il ne voulait pas dire le sommet de la chanson, il signifiait le sommet du show. J'ai dû faire encore 2h26min. J'ai dit, là ça va être un marathon"

"Pour moi, il était la quintessence de l'excellence", déclare Johnson. "Ce gars était totalement impliqué partout, plus impliqué que tous les musiciens que j’ai vu durant mes 30 ans de carrière. Durant les répétitions, quand les musiciens faisaient des erreurs, vous pouviez chanter une fausse note ou jouer une mauvaise corde et faire une tête comme, Oups, espérons qu'il n'ait pas entendu ça. Parfois, l'artiste va vous attraper, parfois non. Michael faisait 3 ou 4 chansons d‘affilée, il était en mode divertissement, il répétait comme s'il y avait 30 ou 40 mille personnes en face de lui. Puis il disait ‘Stop et venez là, maintenant dans la 1ère chanson, 2ème couplet, il devait y avoir cette partie, et dans la seconde chanson, 1er couplet, vous avez fait ceci, puis au début du 3ème couplet ...' Comment avait-il pu entendre, tout d'abord, et comment avait-il pu mémoriser tout ça quand il faisait sa performance pour revenir après et nous corriger ? C’était incroyable pour moi."

"Ce n'était pas un gars qui sortait avec nous au Hard Rock se détendre avec une bière", admet Dorsey, l'homme qui surnommait Michael Slim. "Mais on s’amusait. Il riait beaucoup, c’était un farceur, il aimait ce qu'il faisait. Son travail était son loisir." Dorsey suggère que Jackson ne faisait pas de tournées le plus souvent à cause de ce que cela lui demandait. "Quand il revient du stade, il n’y a plus rien. Il reste plus rien. Puis il remonte à l'hôtel, il se douche, mange, regarde la performance que nous avons eu ce soir là, et répète ensuite jusqu'à 4 ou 5 heures du matin. Je n'ai jamais vu quelqu'un avec cette éthique de travail, qui refuse simplement d'être moins bien que parfait." Dorsey n’est pas loin de suggérer que l'intensité de la tournée This Is It aurait été trop pour Michael. "Le gros truc pour lui était d’être capable de faire les choses selon ses propres termes. Il était toujours à l'aise quand nous travaillions 2 fois par semaine, quand nous poussions jusqu'à 3 et 4 shows par semaine, ça ne marchait pas. Je ne dis pas qu'il n'était pas en condition physique, mais quand vous le poussez comme ça à plus de 3 ou 4 fois par semaine, c’est pratiquement impossible ... il a tant donné, mais vous ne pouvez pas devenir aussi mince. Combien coûte ce que quelqu'un a à donner ?"

Dorsey, qui est directeur musical du groupe de Michael Forever, admet qu'il a été personnellement difficile de répéter les chansons de son ami avec les artistes invités. "Je suis tellement habitué à les entendre de lui, je sais qu'il y a certaines parties des chansons où il aurait creusé, et vous avez besoin de ça, parce que ça nous amène à la vitesse supérieure, et puis il creusait une fois de plus, et nous montions à la vitesse supérieure. Et un artiste peut performer, et j'attends cela pour les botter, et à leur manière ils le font, mais personne ne peut le faire comme lui. Ce groupe pousse tous les chanteurs. Avec d'autres artistes, je ne connais pas l'intensité de leur performance. Avec Slim, vous saviez toujours ce que vous alliez avoir... et c'est tout.




avatar
Mikelle
Administrateur

Féminin Messages : 4693
Age : 46
Localisation : aupres des étoiles

http://michaeljacksonlovem.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum