l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

Compte-rendus journaliers Mercredi 5 octobre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte-rendus journaliers Mercredi 5 octobre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Mer 12 Oct - 15:16

Témoignage de Sally Hirschberg



*Sally Hirschberg, employée chez Seacost Medical, qui travaillait étroitement avec le cabinet du Dr Murray, a déclaré que les commandes de médicaments de Murray sortaient de l’ordinaire pour un cardiologue.

*Selon Hirschberg, il est extrêmement inhabituel pour un cabinet de cardiologie, comme celui de Murray à Las Vegas, de commander de la Lidocaïne ou des poches à intraveineuses.

*Hirschberg a dit que Murray lui avait demandé de livrer à une adresse de particulier en Californie, mais elle a refusé, insistant sur le fait qu’elle violerait la politique de l’entreprise si elle livrait chez un particulier.

*A la place, les commandes ont été envoyées au cabinet de Murray à Las Vegas.

*Le 26 juin, le lendemain de la mort de MJ, Hirschberg a dit avoir reçu un appel téléphonique du cabinet de Murray, lui demandant d’annuler une commande.


Source : TMZ.com – Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers Mercredi 5 octobre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Mer 12 Oct - 15:32

Témoignage de Stephen Marx



*Stephen Marx, expert en criminalistique qui a analysé l’iPhone de Conrad Murray, a retrouvé un message vocal laissé par le manager de Michael Jackson, qui dit que le chanteur a eu "une crise" cinq jours avant sa mort.

*L’accusation a diffusé le message daté du 20 juin, sur lequel on entend Frank Dileo dire : "Je suis sûr que vous êtes au courant que Michael a eu une crise la nuit dernière".

*Ce qui est arrivé cette nuit du 19 juin 2009 n’est pas clair, mais il est évident que Frank pense que Michael a un problème de drogue, car il dit : "Il est malade. Je pense que vous devez lui faire faire des analyses de sang. Nous allons savoir comment il va".

*Selon Marx, Murray en voyait des mails sur son iPhone quelques minutes avant que Michael soit en arrêt cardiaque, ce qui montre que Murray était distrait quelques instants avant la mort du chanteur.

*Marx a aussi dit avoir trouvé des mails sur le téléphone de Murray qui montre que Murray utilisait différents pseudonymes pour Jackson – les mêmes que MJ utilisait avec le Dr Klein.


Source : TMZ.com – Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers Mercredi 5 octobre 2011

Message par BILLIE.JEAN le Mer 12 Oct - 15:34

Ce qu'il faut retenir de la journée du mercredi 5 octobre

Le Dr Christopher Rogers, le pathologiste qui a procédé à l’autopsie de Michael Jackson et qui a conclu que sa mort était un homicide, pourrait témoigner aujourd’hui au procès pour homicide involontaire du Dr Murray.

Les jurés pourraient aussi entendre assez vite la déposition de deux heures que le Dr Murray a faite auprès de la police deux jours après la mort de Jackson le 25 juin 2009. Le coroner avait conclu à une mort par "intoxication aigue au Propofol", en combinaison avec des sédatifs.

L’inspecteur de la Police de Los Angeles Orlando Martinez, qui a interrogé Murray, est attendu à la barre des témoins aujourd’hui ou demain, et il pourrait déclarer que Murray lui a dit avoir administré du Propofol à Jackson régulièrement pendant deux mois pour l’aider à dormir.

L’enquêtrice du Bureau du Coroner Elissa Fleak, qui a témoigné hier à propos de ce qu’elle a trouvé dans la chambre de Jackson, reviendra aujourd’hui à la barre pour compléter son témoignage, au huitième jour du procès.

Le procureur David Walgren a recouvert la table avec des flacons de médicaments et tout un attirail médical emporté lors des recherches de Fleak, ce qui donne un aperçu du traitement que Jackson recevait de Murray à son domicile.

Fleak a identifié une poche de solution saline qui était découpée, avec un flacon de 100 ml de Propofol vide à l’intérieur. L’accusation dit que Murray l’utilisait comme un goutte à goutte de fortune pour administrer le Propofol. La défense soutient que Murray a seulement donné 25 ml à Jackson et a utilisé une seringue.

Douze flacons d’anesthésiant Propofol ont été trouvés dans la chambre pendant la première recherche qui a eu lieu le jour de la mort de Jackson, dont un flacon vide trouvé par terre près du lit, a dit Fleak.

Sept flacons de médicaments se trouvaient dans la table de chevet, dont un contenant des pilules de Lorazepam prescrites par Murray.

Les avocats de la défense disent que Jackson a provoqué sa propre mort en avalant huit pilules de Lorazepam et en ingérant oralement du Propofol alors que Murray avait quitté la pièce.

Bien qu’il soit crucial de prouver que Murray est responsable de la mort de l’icône de la pop, le témoignage d’un criminaliste aujourd’hui risque de ne pas correspondre au drame émotionnel ressenti hier lorsque les jurés ont entendu la voix trainante de Jackson qui raconte à son médecin "J’ai mal, vous savez, j’ai mal".

Une photo de Jackson mort sur la civière à l’hôpital a ensuite été projetée sur grand écran, rappelant vivement aux jurés pourquoi ils devront écouter au moins un mois de témoignages.

Alors que la caméra de la cour est restée fixée sur cette image dérangeante pendant juste cinq secondes, dans le but de minimiser une exposition publique de telles images choquantes, elle est restée sur grand écran devant le jury pendant environ deux minutes.

L’expert en informatique Stephen Marx, qui a retrouvé le fichier audio sur l’iPhone de Murray, a dit qu’il avait été enregistré le 10 mai 2009, quand Jackson préparait ses concerts de Londres prévus deux mois plus tard.

L’accusation, qui a diffusé ce fichier audio lors de la plaidoirie d’ouverture la semaine dernière, a laissé le jury entendre l’enregistrement en entier hier.

"Elvis ne l’a pas fait. Les Beatles ne l’ont pas fait. Ca devra être phénoménal.", a dit Jackson. "Quand les gens quitteront ce concert, quand les gens quitteront mon concert, je veux qu’ils disent : ‘Je n’ai jamais rien vu de tel de toute ma vie. Il faut y aller. Il faut y aller. Je n’ai jamais rien vu de tel. Il faut y aller. C’est étonnant. C’est le plus grand artiste du monde’. Je gagne cet argent, un million d’enfants, un hôpital pour enfants, le plus grand du monde, l’Hôpital pour Enfants Michael Jackson. Il y aura un cinéma, une salle de jeux ".

Dans l’extrait jamais entendu, Jackson parlait de sa vie et de son intérêt pour les enfants :
"Les enfants sont déprimés. Le… dans ces hôpitaux, il n’y a pas de salle de jeux, pas de cinéma. Ils sont malades parce qu’ils sont déprimés. Leur esprit les fait déprimer. Je veux leur donner ça. Je me préoccupe d’eux, ce sont des anges. Dieu veut que je le fasse. Dieu veut que je le fasse. Je vais le faire Conrad".

Une autre voix, identifiée par l’accusation comme étant celle de Murray, dit: "Je le sais".

"Ils n’ont pas assez d’espoir, plus d’espoir", continue Jackson. "C’est la prochaine génération qui sauvera notre planète, qui commencera avec… nous en parlerons. Les Etats-Unis, l’Europe, Prague, mes bébés. Ils grandissent sans mère. Ils les laissent là, ils partent… c’est une dégradation psychologique. Ils me tendent les bras: ‘S’il te plait, emmène-moi avec toi’ ".

A la fin, Jackson dit qu’il "va faire ça pour eux".

"On s'en souviendra plus que de mes performances. Mes performances serviront à aider les enfants et ce sera toujours mon rêve. Je les aime. Je les aime parce que je n'ai pas eu d'enfance. Je n'ai pas eu d'enfance. Je ressens leur douleur. Je ressens leurs blessures. Je peux le comprendre. Heal The World, We Are The World, Will You Be There, The Lost Children. Ce sont des chansons que j'ai écrites parce que j'ai mal, vous savez, j'ai mal".

A la fin, Jackson dit au médecin: "Je m'endors".

Son frère Jermaine a essuyé une larme pendant qu'il écoutait.

Le procureur Walgren a dit dans sa plaidoirie d'ouverture que Jackson était "hautement sous l'influence d'agents inconnus" quand Murray avait enregistré Jackson.

Un autre enregistrement trouvé sur le téléphone de Murray et diffusé à la cour hier était un message vocal de Frank Dileo, le dernier manager de Jackson.

Le message de Dileo à Murray, laissé cinq jours avant la mort de Jackson, suggérait qu'il fasse passer des "tests sanguins" à Jackson parce que "nous devons savoir ce qu'il en est".

Il faisait référence à une "crise" que Jackson avait eu la nuit précédente. "Il est malade", a ajouté Dileo.

Le producteur Kenny Ortega avait témoigné au sujet de la maladie de Jackson au premier jour du procès, et il avait écrit un mail à ce sujet au même moment où Dileo laissait ce message vocal.

"Il est apparu assez faible et fatigué ce soir", écrivait Ortega. " Il a eu une terrible crise de frissons, il tremblait, il était agité, comme obsédé. Tout en moi me fait dire qu’il devrait faire l’objet d’une évaluation psychologique".

Le iPhone de Murray contenait aussi des mails avec des pièces jointes qui semblaient être les dossiers médicaux de Jackson envoyés par l'assistant du cabinet de Murray, qui les avait rassemblés pour l'agent d'assurances britannique qui s'occupait de l'assurance annulation pour les concerts londoniens de Jackson. Les assureurs se préoccupaient à propos d'articles de journaux où Jackson était vu "en différentes occasions en chaise roulante", et où on disait qu'il souffrait du dos, de lupus, d'emphysème et de cancer, comme le dit un mail envoyé au médecin par l'agent d'assurances.

Jackson avait refusé de fournir ses dossiers médicaux à l'assurance, répondait Murray, mais il ajoutait concernant ces articles qui rapportaient des maladies: "Laissez-moi vous dire qu'ils sont fallacieux, à ma connaissance".

Une pièce à conviction a montré que, sous le pseudonyme d'Omar Arnold, Murray avait diagnostiqué chez Jackson en septembre 2008 une insomnie et de l'anxiété. Il le traitait au Valium et au Xanax.

Des fichiers sur le téléphone suggèrent que Murray répondait aux questions de l'agent d'assurances à l'époque où il disait essayer d'aider Jackson à dormir avec des sédatifs.

L'accusation veut montrer aux jurés que Murray était distrait par une longue liste d'appels téléphoniques et de mails, le poussant à négliger Jackson, qui a cessé de respirer et qui en est mort.


Source: CNN.com – Traduction PYC
avatar
BILLIE.JEAN
Administrateur

Féminin Messages : 4563
Age : 33
Localisation : Une étoile ne meurt jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendus journaliers Mercredi 5 octobre 2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum