l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

le bad tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le bad tour

Message par Mikelle le Mer 29 Déc - 18:23

[center]

[b]The Bad Tour '88

Du 12/09/87 au 27/01/89, Michael Jackson s'est donné sur scène pour promouvoir son album Bad, le premier album après Thriller, l'album où il fait état de ses talents d'écriture au grand jour..!

Programme de la première partie :
Wanna Be Startin' Somethin'
Things I Do For
Youmichael jackson
Off The Wall
Human Nature
Heartbreak Hotel
She's Out Of My
Life

Medley : I
Wan't You Back - The Love You Save - I'll Be There
Rock With You
Lovely One
Working Day And
Night
Beat It
Billie Jean
Shake Your Body
Thriller
I Just Can't Stop Loving You
Bad

Programme de la deuxième partie :

Wanna Be Startin' Somethin'
Heartbreak Hotel
Another Part Of Me
I Just Can't Stop Loving You
She's Out Of My Life
Medley : I Wan't You Back - The Love You Save - I'll Be There
Rock With You
Human Nature
Smooth Criminal
Dirty Diana
Thriller
Working Day And Night
Beat It
Billie Jean
Bad
The Way You Make Me Feel
Man In The Mirror

Programme de la troisième partie :
Wanna Be Startin' Somethin'
Heartbreak Hotel
Another Part Of Me
Human Nature
Smooth Criminal
I just Can't Stop Loving You
She's Out Of My Life
Medley: I Want You Back - ABC - I'll be there
Rock with You
Dirty Diana
Thriller
Working Day And Night
Beat it
Billie Jean
Bad
The Way You Make Me Feel
Man in The Mirror

Quelques chiffres :
Durée de la tournée : 16 mois michael jackson
Nombre de concerts : 123
Nombre de pays visités : 15
Nombre de personnes constituant les artistes et l'équipe technique : 150
Nombre de semi-remorques nécessaires au transport de l'équipement : 12
Temps nécessaire au réglage des instruments : 18 heures
Temps nécessaire aux essais avant chaque concert : 8 heures
Recette obtenue : 125 millions de dollars
Nombre de spectateurs : 4 400 000
Quand Michael Jackson est sur scène, il a de quoi faire fonctionner plus de 100 000 sèches-cheveux !
Record établi lors du passage à Londres : 7 soirs, 100 000 personnes chaque soir.
Bénéfices de la tournée en Grande Bretagne : 150 000 000 Francs
Age de Michael Jackson en 1988 : 30 ans
Salaire net de Michael Jackson par concert : 4 000 000 Francs Le meilleur concert de tous les temps

The magic continues with the Bad Tour... Transportons nous dans le temps afin de nous retrouver dans le contexte du moment. Nous sommes en 1987. Après quatre années de silence et aprés avoir atteint le sommet de sa gloire avec les ventes vertigineuses et le succès phénoménal de "Thriller", Michael Jackson sort son troisième album solo, "Bad" et entame sa première tournée mondiale en solo.

Avant de commencer à employer les termes les plus élogieux concernant cette tournée, il faut préciser que les mots n'arriverons jamais à traduire véritablement les sensations des milliers de fans qui ont pu assister à ces concerts et pour traduire un peu cela, Franck Dileo déclara en plein milieu de la tournée : "ça fait 21 ans que Michael est dans le showbiz et pourtant c'est encore lui le meilleur. Personnellement, moi, je suis effaré, je ne pensais pas que ça pourrait atteindre un tel niveau, on participe véritablement à l'histoire de la musique, cette tournée est vraiment exceptionnelle."

Le ton est donné, et les médias ne s'en privent pas. La une des journaux de chaque ville qui reéoit le Bad Tour est naturellement consacré à Michael Jackson et on qualifie son concert de "Magnifique, explosif, fou, torrentiel, extraordonaire..." "Michael Jackson fait preuve d'un magnétisme absolu..." "Il n'a plus de preuve à faire concernant sa maîtrise de la scène et de son art ..." "Il se montre de plus en plus inventif, de plus en plus fort..." "Il déchaîne des milliers demichael jackson spectateurs..." "Jamais on ne l'aurait vu plus brillant, plus ardent, plus sûr de lui..." ou encore avec par exemple ce titre du magazine "Rolling Stone" : "C'est certainement le showman le plus exaltant de la music pop d'aujourd'hui".

La plus fabuleuse tournée de l'histoire fait des ravages, Michael Jackson rassemble une foule hystérique, il se déplace dans chaque ville accompagné de 350 personnes, 53 gardes du corps et quelques 2500 journalistes, il est mieux protégé qu'un chef d'état et provoque une véritable cohue dans les aéroports.
Au Japon , il donne 14 concerts pleins, soit 450 000 spectateurs pour celui qu'on a surnomé : "Typhon Michael". En Australie là aussi l'aéroport est bondé et Michael Jackson a du mal à se faufiler au milieu de ses gardes du corps avant d'effectuer sa tournée chez ceux qui l'appellent : "Crocodile Jackson". Partout où il se déplace, il y a une foule de fans qui l'attend, les cars transportant toute l'équipe du Bad Tour sont pris d'assaut, les fans s'accrochent sur les véhicules en marche, la police, la foule, les cris, les évanouissements, tel est le lot quotidien des fans de Michael Jackson.

La tournée passe donc par le Japon, l'Australie, la Nouvelle Zélande, le Canada, en Europe et en France au mois de Juin 1988 où les 130 000 spectateurs ont contribué à ce que le Bad Tour devienne la tournée Française la plus populaire de l'histoire. Michael Jackson en profite pour visiter les villes de chaque étape. A Osaka il est à l'honneur et reçoit les clefs de la ville en compagnie de Bubles devant 350 personnes, à Tokyo il visite une école sous les yeux emerveillés des jeunes élèves, à Hong Kong il se promène sur les embarcations chinoises, portant le chapeau traditionel et visite la ville.

A Rome lors de son premier concert européen il visite les musées tout seul comme à Paris et dans la plupart des grandes villes. Rotterdam, Vienne, Berlin, Munich, Cologne et aussi à Londres où il rencontre Lady Diana et le Prince Charles. Londres ou il donne au Wembley Stadium 7 représentations devant 100 000 personnes. Franck Dileo déclara : "Jouer à Wembley représente quelque chose de spécial pour un artiste. Cela correspond à la consécration. Michael a biensûr établi un nouveau record, 7 fois 100 000 spectateurs, 7 soirs de suite..." L'europe n'en finit plus d'aimer Michael Jackson et son Bad tour.
Jennifer Batten (guitariste) : "Pour nous l'Europe c'est vraiment fabuleux, les gens ici ce n'est vraiment pas comme ailleurs, ils sont beaucoup plus fous qu'en Amérique. Il y a tellement de personnes à chaque fois et pour nous c'est fantastique... "
Lavelle Smith (danseur) : "C'est fou, c'est de la folie, ils hurlent, ils crient, nous on veut juste monter sur scène et s'éclater..."
Dominic Lucero (danseur) : "Je dois me mettre dans un espèce de cocon car tous ces jeunes qui crient ça me rend un peu fou et je ne sais plus où j'en suis..." " Wembley restera un de mes meilleurs souvenir... "
Eddie Garcia (danseur) : "J'adore ce que je fais, c'est génial, c'est vraiment fabuleux de travailler avec Michael Jackson, personne ne peut l'égaler..."

Même les acteurs principaux du show sont en admiration devant Michael Jackson qui sait remotiver chacun des membres de la troupe. Avant chaque représentation il leur déclare : "Merci, vous êtes merveilleux, c'est fantastique de jouer avec vous tous les soirs..." et le dernier préparatif avant de monter sur scène est la prière de toute la troupe dans le silence, ensuite on monte sur scène et on casse tout!

Greg Phillinganes (music director) : "C'est très facile de jouer avec Michael Jackson. C'est vrai, on nous attend tous les soirs mais quand même c'est le meilleur du monde, alors dès qu'il monte sur scène ça démarre! "
Jennifer Batten : "C'est vrai que pendant le show on peut un peu changer tous les soirs, mais on doit quand même le suivre. Des fois on est tellement excités que ça dépasse un peu les bornes mais Michael est là pour mettre de l'ordre... "
michael jackson Dominic Lucero (danseur) : "Michael Jackson a créé son propre style, il a inventé des pas de danse comme par exemple sur la chanson "Beat It". Chaque concert est différent, Michael lui aussi est chaque soir très différent..."
Don Boyette (bassiste) : "Les répétitions avec Michael, c'est vraiment très très difficile. Il est tellement perfectionniste et professionel qu'on passe des heures à répéter encore et encore les mêmes mouvements. Il faut vraiment que tout soit parfait..."
Sheryl Crow (chanteuse) : "J'ai tant appris juste en le regardant! Il est tellement bon, c'est inimaginable! Il sait vraiment tout ce qui se passe autour de lui..." "Jamais on ne peut savoir ce qui va se passer et Michael Jackson lui il assure..." "C'est un show fantastique et j'aimerais être au 1er rang pour regarder ; ça va rester la plus grande tournée de ma vie, vous vous rendez compte quand je vais raconter ça à mes petits enfants..."
Lavelle Smith : "Gene Kelly, Fred Astaire, Michael Jackson, tout ça c'est pareil, c'est vraiment un génie... il est là tous les soirs et se donne vraiment à 120%..."

Le Bad Tour devient donc la tournée de Michael Jackson la plus chaude et la plus folle du monde. Il se déchaîne littéralement sur l'ensemble de ses représentations et il chante la majorité de ses chansons en direct, du pur Michael Jackson et les fans ne se trompent pas : "C'est quand même Michael Jackson qui danse le mieux, c'est le meilleur de tous, je n'ai jamais vu éa de ma vie, il m'a redonné la vie, c'est un saint..." "Il est le meilleur et biensûr, je suis amoureuse de lui... il n'est pas comme les autres, il est différent..." "C'est le meilleur chanteur, il est fantastique, finalement le rêve de tous les hommes, c'est d'être un soir seulement Michael Jackson..." En europe, le public est tellement en folie que des spectatrices s'évanouissent et le service de sécurité est obligé d'arroser la foule...

La tournée réunira quelques quatre millions et demi de spectateurs à travers le monde et surtout... surtout, elle restera à jamais gravée dans leur mémoire. Tout le monde est persuadé que sa première tournée en solo était d'une telle intensité qu'elle sera aussi la dernière. Michael Jackson était en pleine possession de ses moyens, il chantait en direct et il était sur scène comme un poisson dans l'eau. Il faisait preuve d'une telle dépense d'énergie qu'on se demandait vraiment d'où il pouvait bien en tirer les ressources. Après le concert, on aurait pû penser un moment que l'on venait de faire un rêve et que le concert auquel on venait d'assister ne pouvait être réel, mais lorsque l'on voit autour de nous tous ces fans qui sortent du stade, on a réalisé que le rêve était réalité et qu'ainsi le monde merveilleux de Michael Jackson était bien authentique...

mjtheking.com




avatar
Mikelle
Administrateur

Féminin Messages : 4693
Age : 46
Localisation : aupres des étoiles

http://michaeljacksonlovem.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bad tour

Message par lovemj le Mar 23 Aoû - 0:53

je sais d'où vient ce document mais il y a beaucoup d'erreurs de chiffres surtout
avatar
lovemj
membre dauphin

Féminin Messages : 16
Age : 36
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum