l'ange Michael
Bienvenue sur le forum de l'ange Michael
enregistrez vous et venez vite nous rejoindre

n'oubliez pas de vous présenter Wink... merci

30° anniversaire de Michael Jackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30° anniversaire de Michael Jackson

Message par Mikelle le Mer 29 Déc - 18:35

[center]

[b]The Anniversary Celebration '2001

Nous sommes le 7 Septembre 2001 et il est un peu plus de 20 heures lorsque le spectacle va commencer dans un Madison Square Garden de New York plein à craquer. Il y a tellement de monde que certains spectateurs sont même placés derrière la scène. Lorsque Michael Jackson est arrivé au concert du Madison Square Garden et qu'il a été escorté jusqu'à sa place pour regarder la première partie du concert, il a été acceuilli par des tonerres d'applaudissements de la part du public. Il est alors accompagné d' Elizabeth Taylor et Macaulay Culkin et est habillé d'une une veste à paillette blanche, et a les cheveux courts. Michael arrive et s'installe dans la tribune d'honneur pour assister à la première partie du concert, à savoir un hommage en son honneur et déjà les applaudissements et les cris de la foule sont si forts que Samuel L. Jackson a dû s'interrompre pendant qu'il présentait la première performance de la soirée...

Le show a alors commencé par la performance de Usher et de Mya sur "Wanna Be Startin' Somethin" qui furent rejoint par Whitney Houston vers la fin de la chanson pour redonner du dynamisme à cette interprétation au rythme des "Ma ma se, ma ma sa, ma ma coo sa" qui firent vibrer tout le stade qui pu ainsi michael jacksonoffrir la première des nombreuses standing ovations que l'on a pu entendre tout au long de la soirée. C'est ensuite au tour de Billy Gilman, trés jeune chanteur de country âgé de 13 ans qui interprète alors "Ben" à la perfection selon certains commentaires. Il faut savoir que l'année dernière sur son album intitulé "One Voice" Billy Gilman chantait "Little Bitty Pretty One" la chanson de Robert Byrd que les J5 interpretaient en 1972 sur leur album "Lookin' Through The Windows".

Comme tout au long du concert et aprés chaque prestation Michael Jackson se lèvera et applaudiera afin de remercier les différents artistes lui rendant hommage.
C'est ensuite au tour de Shaggy, la révélation de l'année qui interpréta "Angel" "It Wasn't Me" alors que les fans de Michael Jackson auraient peut-être préféré qu'il chante "Dance Shout" le premier single tiré de son album et à la fois reprise de "Shake Your Body (Down To The Ground)".
Ce fut alors le tour de Monica, Al Jarreau, Jill Scott Deborah Cox d'interpréter un medley de la bande originale du film The Wiz avec "You Can't Win" et "Ease On Down The Road". Jill Scott est déguisée en Epouvantail, Al Jarreau en Homme de fer, Deborah Cox en Lion peureux et Monica en Dorothy.

Aprés une pause les lumières se rallument sur Marlon Brando, assis sur un canapé, qui expliquera pendant un long moment le but de la soirée, c'est-à-dire de récolter de l'argent pour aider les enfants à travers le monde. Marlon Brando a ensuite mentionné le nom de Michael Jackson en disant qu'il avait donné beaucoup d'argent pour la construction d'un hôpital pour enfants en Floride.

Ce fut alors le tour de James Ingram et Gloria Estefan d'interpréter "I Just Can't Stop Loving You" qui selon commentaires fut de trés bonne qualité. Marc Anthony, artiste trés apprécié aux Etats-Unis interpréta ensuite "She's Out Of My Life" suivi de Mya , Tamia, Deborah Cox Monica qui montèrent ensuite sur scène pour une excellente version de "Heal The World", repris en coeur par tout le stade.
C'est au tour de Liza Minelli, amie de longue date de Michael Jackson de nous livrer une interprétation de "You Are Not Alone" à sa manière. Elle enchaîne ensuite avec quelques notes de Over the Rainbow, une chanson de sa mère, Judy Garland et n'oublie pas de dire "I Love You Michael" en direction de la tribune.

Viennent alors les Destiny's Child, grandes fans du King Of Pop qui interprètent sur scène leur tube "Bootylicious". Elles portent le chapeau et les gands blancs, rendant hommage à Michael Jackson et conformément à leur clip-vidéo influencé par le King Of Pop.
La première partie du concert s'achèvera avec Ray Charles et Cassandra Wilson sur "Variations"...
Aprés une pause le moment est venu de passer aux choses sérieuses et c'est maintenant le Carmina Burana qui apparaît sur les écrans géants (version Dangerous Tour)! Tous les spectateurs se lèvent, l'excitation atteint son paroxysme, de la fumée envahit la scène, 5 silhouettes apparaissent en contre-jour, et après une énorme explosion, une sixième jaillit du dessous de la scène, style "grille-pain" du Dangerous Tour! Cette 6ème est habillée avec un casque à la History Tour.

Alors que les 5 autres silhouettes avancent et qu'on reconnaît Tito, Jackie, Marlon, Jermaine et Randy, elle enlève lentement son casque et... c'est bien Michael Jackson!



Tout le stade explose alors que retentissent les premières notes de "Can You Feel It", et, pour la première fois depuis le Victory Tour en 1984, nous voyons les Jacksons chanter et danser ensemble sur scène! Un moment inoubliable...
Les chansons s'arrêtent, la foule hurle, tout le stade est en transe… Les 6 frères nous refont alors le coup de l'intermède du The Jacksons Live, sauf que cette fois c'est Michael qui veut chanter ses vieilles chansons et ses frères qui ne veulent pas! Michael chantonne même "Never Can Say Goodbye", reprenant le rôle de Randy dans l'album. Ils finissent par se mettre se mettre d'accord, à condition de faire "I Want You Back" à la façon du Ed Sullivan Show de 1970! Aussitôt dit, aussitôt fait, et les voilà qui se retournent l'un après l'autre et enchaînent sur leur fameux titre qui fait frissonner tout le Madison Square Garden. C'est ensuite Dancing Machine qui démarre, et les Jacksons sont rejoints pour la fin du morceau par les NSync...

Dans une chorégraphie réunissant les deux groupes, et permettant de se rendre compte que les Jacksons n'ont rien perdu de leurs mouvements, NSync faisait presque pâle figure à côté d'eux. Et comme si ça n'était pas assez, on passe ensuite à "Shake Your Body" (Down To The Ground), on se croirait vraiment revenu à l'époque du Victory Tour!

Après une grosse demi-heure de show des J6, on se dit que ça ne peut pas être fini... Et ça tombe bien, ça ne l'est pas! Un grand rideau blanc descend alors sur la scène, les premières notes de l'intro des versions live de "Heartbreak Hotel" ou "Smooth Criminal" retentissent michael jackson alors que Michael fait ses pantomimes en ombre chinoises, et c'est "The Way You Make Me Feel" qui démarre, version Grammy 88! Et devinez qui est la fille qui se dandine et que Michael essaye de séduire? Britney Spears elle-même, qui chante certaines parties de la chanson! On assiste maintenant à la troisième partie du show, c'est-à-dire un mini-concert de Michael Jackson...


Après The Way You Make Me Feel, Michael revient sur scène muni d'une valise, dont il sort doucement mais sûrement son chapeau et son gant blanc ! Et oui, c'est bien Billie Jean qui commence, avec la dernière chorégraphie en date, celle du History Tour...
A la fin du morceau, Michael envoie son chapeau dans la foule, et pendant que les premiers rangs se l'arrachent, Slash monte sur scène pour rejoindre Michael sur "Black or White", puis surtout sur "Beat It", où il reprend le solo de Eddie Van Halen à sa manière! La chanson se termine dans une multitude d'explosions pyrotechniques qui laissent le Madison Square Garden sans voix.

Michael semble totalement heureux, improvisant, discutant avec le public "et maintenant, c'est vous qui allez me dire quelle chanson vous voulez entendre", le show est bien moins préparé et huilé que ses concerts habituels, et du coup est beaucoup plus naturel et spontané. Il explique alors au public qu'il va interpréter son nouveau titre, et c'est "You Rock My World" qui annonce la conclusion du concert. On assiste là à la nouvelle chorégraphie que Michael a imaginée pour ce titre, seul sur scène avec les mouvements saccadés dont il a le secret...
Mais on en veut encore, et on va en avoir encore! Pour le final, c'est Quincy Jones qui monte sur scène, et qui réunit tous les artistes de la soirée pour un "We Are The World" phénoménal, réunissant quelques uns des artistes qui chantaient sur la version originale du titre! A l'affiche : The Legends of Jazz (David "Fathead" Newman, Les McCann, Herbie Mann, Al Jarreau, Clark Terry, Jimmy Smith, Cassandra Wilson), Ray Charles, Dionne Warwick, Kenny Rogers, James Ingram, Yoko Ono, Petula Clark, NSync, Gloria Gaynor, Liza Minnelli, The Jacksons, Jill Scott, Monica, Deborah Cox, Tamia, Shaggy, Ricardo Ducent, Rayvon, Mya, Usher, Chris Tucker, Aaron Carter, Billy Gilman, Gloria Estefan, et Marc Anthony.

Michael est évidemment de la partie, et c'est même une des rares fois qu'il chante "We Are The World" en live!!! D'ailleurs, il ne veut plus s'en aller, n'en finit plus de chanter, de sourire, de dire "I love you", de nous émerveiller et d'écrire une fois de plus... sa fabuleuse histoire...

Le concert se termina à minuit et Michael Jackson de conclure au public : "Je voudrais remercier chaque personne qui est venue ce soir. C'était une expérience incroyable. Je vous aime tous. Merci beaucoup."
Après le concert, l'après-fête au restaurant "Tavern On The Green" s'est déroulée comme prévu. Le thème de la fête était "Le Magicien d'Oz" et il y avait des jeux-vidéos, des échassiers et des Munchkins (des gros vases en argile ou en papier accrochés au plafond, rempli de bonbons et qu'il faut essayer de casser avec un bâton, les yeux bandés.) Michael Jackson est arrivé vers 1h30 du matin.

mjtheking.com




avatar
Mikelle
Administrateur

Féminin Messages : 4693
Age : 46
Localisation : aupres des étoiles

http://michaeljacksonlovem.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum